War Child UK lance une nouvelle plateforme de collecte de fonds pour les enfants

War Child UK a lancé une nouvelle plateforme de collecte de fonds axée sur la musique underground.
Le projet, baptisé The Right To Dance, va, selon un communiqué de presse, « récolter des fonds vitaux pour le travail essentiel de War Child en faveur de la sécurité et du rétablissement des enfants touchés par les conflits ».

En collaboration avec des personnalités de la communauté mondiale de la dance music, un contenu exclusif sera proposé aux partisans d’un service d’abonnement (à partir de 3 £ par mois), les fonds collectés étant destinés à soutenir le travail de l’association.

Parmi le contenu exclusif, il y aura l’accès à des événements spéciaux, de nouvelles musiques et mixes, des collaborations de produits uniques et plus encore, créés en partenariat avec divers artistes, labels, promoteurs et collectifs.

Pour marquer le lancement, DJ Lag a mis en place un mix DJ exclusif, annonçant les abonnements où les membres ont accès au téléchargement et à la liste des pistes. Il y a aussi deux « Scene Spotlights » nouvellement commandés : Tim Lawrence sur David Mancuso et The Loft, et Kakyo Trinah écrit sur la culture des clubs queer ougandais par Kakyo Trinah. D’autres pièces sur des scènes passées et présentes suivront.

Un certain nombre d’événements The Right To Dance sont également prévus pour les semaines à venir. Le premier événement aura lieu en soutien à la crise au Yémen. Collecte de fonds d’urgence le dimanche 5 décembre à l’Oval Space amd Pickle Factory de Londres. En partenariat avec We Out Here Festival et Foundation FM, la programmation et les billets seront mis en ligne le jeudi 4 novembre, les abonnés ayant un accès exclusif aux préventes et aux réductions sur les billets.

Parlant de son implication dans The Right To Dance, DJ Lag a déclaré: “War Child a toujours bien compris l’espace musical et cette campagne spécifique met l’accent sur la musique électronique qui semble être un ajustement très honnête. De toute évidence, l’organisation fait un travail incroyable avec les enfants et les jeunes du monde entier et participer à ces efforts est vraiment un privilège”.

Rob Williams, PDG de War Child, a commenté : « Depuis plus de 25 ans, War Child travaille avec l’industrie de la musique pour réaliser des choses remarquables. Au Royaume-Uni, le travail de War Child a motivé les artistes à enregistrer de la musique unique et à présenter des spectacles inoubliables”.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire