Wagner: ce qu’il faut savoir sur cette société militaire privée

Fondé en 2014, le Groupe Wagner  également connu comme PMC Wagner, ChVK Wagner, ou CHVK Vagner, est une société militaire privée russe ayant recours au mercenariat, active notamment lors de la guerre du Donbass et la guerre civile syrienne mais aussi dans d’autres zones de conflits à travers le monde. Cette organisation paramilitaire est liée au gouvernement russe dans le but d’assurer la défense des intérêts extérieurs de la Russie.

Sanctionné par l’Union européenne en 2021, Wagner ou PMC Wagner est une société de mercenaires russe créée par Dmitri Outkin, un ancien officier du GRU (renseignements militaires russes).

Wagner

Wagner

Le groupe paramilitaire est connu depuis 2014 pour son implication dans le conflit en Ukraine puis son intervention en Syrie un an plus tard, dans le sillage de l’armée russe. Le groupe Wagner serait financé par un oligarque russe, Evguéni Prigojine.

Surnommé “le cuisinier du Kremlin”, l’homme d’affaires, proche de Vladimir Poutine, a fait fortune dans la restauration avant de conclure de nombreux contrats avec l’armée russe. Ce dernier est par ailleurs accusé par Washington d’être l’instigateur de l’Internet Research Agency, une “usine à trolls” spécialisée dans la publication massive de fausses nouvelles et de messages tendancieux sur internet.

Lire aussi :  L’alliance militaire dirigée par la Russie enverra des « casques bleus » au Kazakhstan

Le premier déploiement connu des “agents privés” de Wagner sur le continent africain a lieu en 2018 en Centrafrique. Il intervient dans le cadre d’un accord de coopération militaire qui permet à Moscou de bénéficier de concessions minières en échange de ses services. Mais la présence des “instructeurs” russes et leur mission restent opaques.

Officiellement, Wagner n’existe pas en Russie où les sociétés privées militaires sont interdites. Mais en réalité, ce groupe illégal est un instrument géopolitique au service de Moscou. Selon The Daily Beast et le département d’État des États-Unis, le groupe Wagner est sous le contrôle du ministère russe de la Défense.

Cependant le gouvernement russe nie officiellement tout lien avec cette société. Pour Isabelle Mandraud, journaliste pour Le Monde : « les mercenaires russes n’ont pas d’existence légale en Russie. Leurs liens avec le pouvoir sont pourtant évidents. Leur chef s’était ainsi pris en photo au côté du président Vladimir Poutine lors d’une réception au Kremlin en décembre 2016 ».

Pour le New-York Times : « ses relations avec le Kremlin sont obscures et non confirmées, mais ses dirigeants auraient été décorés au Kremlin et ses mercenaires sont formés dans les installations du ministère russe de la Défense ».

Le financement du Groupe Wagner est lié, au moins en partie, au ministère de la Défense russe. Le ministère signe des contrats avec des entreprises proches de Prigojine et une partie de l’argent de ces contrats est effectivement dirigée vers le financement du Groupe. Le budget annuel du Groupe Wagner est estimé à 30 millions de dollars américains.

Pour ce qui concerne leurs théâtres d’opérations, les mercenaires du groupe Wagner ont été engagés en Ukraine dans la crise de Crimée, la guerre du Donbass, en Syrie durant la guerre civile syrienne et aussi au Venezuela. Ils ont aussi été déployés en Afrique, notamment au Soudan, en Centrafrique et en Libye. Des consultants du Groupe Wagner sont vus au Mali vers fin 2019, et dans le courant de l’année 2021. Le groupe aurait également une présence au Mozambique et à Madagascar.

 

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire