En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Découvrez nos offres pour annonceurs - Publicité 4 Publicité 4 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Visitez 3Vision Group - Publicité 3 Publicité 3

Violence dans l’Est de la RDC : Fally Ipupa lance un appel urgent



Fally Ipupa, icône de la musique congolaise, a lancé un cri du cœur en réponse à la récente vague de violence qui frappe la région orientale de la République démocratique du Congo (RDC).

Dans un message poignant partagé sur son compte Instagram, Fally exprime son angoisse face aux pertes tragiques de vies humaines et appelle à la fin des attaques incessantes perpétrées par les groupes rebelles dans la région.

Escalade de la violence en Ituri

Le dernier incident en date s’est produit le 5 février 2024, lorsqu’au moins 11 villageois ont été brutalement tués en Ituri, situé dans la partie orientale de la RDC. Selon des sources locales, l’attaque a été attribuée aux rebelles de l’ADF, un groupe affilié à l’État islamique (EI) connu pour ses tactiques brutales et ses atrocités généralisées contre les civils.

fallyipupa3 0

LIRE AUSSI : Grammy Awards 2024 : Fally Ipupa reçoit un grand honneur

Les ADF, à l’origine des rebelles ougandais à majorité musulmane, ont semé la terreur dans l’est de la RDC depuis le milieu des années 1990, laissant dans leur sillage une traînée de dévastation. Leur règne de terreur, caractérisé par des meurtres et des atrocités de masse, a d’abord commencé dans la province du Nord-Kivu avant de s’étendre à l’Ituri voisin au cours des dernières années.

Affiliation internationale et aggravation de la menace

En 2019, les ADF ont prêté allégeance à l’État islamique, ce qui a encore aggravé la crise sécuritaire dans la région. Malgré les opérations militaires conjointes lancées par les armées ougandaise et congolaise fin 2021, sous le nom de code « Shujaa », les attaques de l’ADF persistent, provoquant une peur et une souffrance généralisées au sein des communautés locales.

Tragédie récente à Mambasa

LIRE AUSSI : CAN 2023 : Fally Ipupa fait une promesse pour la finale

L’attaque la plus récente a visé des agriculteurs dans plusieurs villages du territoire de Mambasa en Ituri, entraînant la mort insensée de 13 personnes, principalement des agriculteurs. La violence incessante a suscité l’indignation et la condamnation des dirigeants locaux et des organisations de la société civile.

L’appel à l’action de Fally Ipupa

Fally Ipupa

En réponse à l’effusion de sang, Fally Ipupa s’est rendu sur les médias sociaux pour exprimer sa frustration et son chagrin, déclarant : « Cela dure depuis trop longtemps. Il faut que cela cesse une fois pour toutes ». Son appel passionné souligne l’urgence d’une action décisive pour mettre fin au cycle de la violence et rétablir la paix et la stabilité dans la région.

Alors que la communauté internationale est aux prises avec l’escalade de la crise dans l’est de la RDC, le message poignant de Fally Ipupa rappelle le coût humain des conflits et l’impératif d’une action collective pour s’attaquer à leurs causes profondes. Des vies étant en jeu, il n’y a pas de temps à perdre pour trouver des solutions durables et assurer un avenir sans peur ni violence à tous les habitants de la région.

Fally Ipupa

doingbuzz DIRECT
Mots-clés associés à l'article :

Cet article est réservé aux abonnés. Déjà abonné ?

Enquêtes, interviews, analyses…

Abonnez-vous et accédez à tous nos articles en illimité !