VILLE DE DAKAR : Soham Wardini devrait assurer l’intérim


Video player

 Première adjointe au maire de Dakar, c’est Soham Wardini, si elle veut, qui devrait assurer l’intérim jusqu’à l’élection du nouveau maire. Ce scrutin indirecte doit intervenir un mois, à compter de la date de révocation de Khalifa Sall.

En attendant l’élection du nouveau maire de la ville de Dakar, c’est Soham Wardini, la première adjointe de Khalifa Sall, qui doit assurer l’intérim. Selon Mamadou Diouf, ancien Directeur de la décentralisation et des collectivités locales, c’est le premier adjoint au maire qui doit assurer l’intérim jusqu’à l’élection du nouveau maire qui doit intervenir un mois à compter de la date de révocation du maire Khalifa Sall. «Elle va expédier les affaires courantes,  comme on dit, jusqu’à l’élection du nouveau maire. Et si elle n’est pas disponible, c’est le deuxième adjoint qui assure l’intérim. Et si ce dernier n’est pas disponible c’est le troisième, ainsi de suite jusqu’au cinquième», explique Mamadou Diouf, ajoutant que ce sont les adjoints qui remplacent le maire déchu. Toutefois, l’ancien Directeur de la décentralisation et des collectivités locales précise que, contrairement à ce que beaucoup disent, Soham Wardini n’est pas d’office maire. L’élection du nouveau maire interviendra dans un délai d’un mois à partir de la date de révocation. Et à ce moment, n’importe quel conseiller pourra postuler, selon lui.

Soham Wardini intérimaire, Khalifa Sall ne perd pas trop au change. Et pour cause, cette dernière est une fidèle parmi les fidèles, en plus elle assure l’intérim depuis l’arrestation de Khalifa Sall. «La détention du maire et de ses collaborateurs n’a pas affecté le fonctionnement de la maire qui continue à être assuré par le bureau municipal, son cabinet et ses différents services», avait-elle expliqué lors d’une cession ordinaire du conseil municipal en mars 2017. Selon elle, la mairie continue de fonctionner normalement de manière inclusive et sans distinction politique aucune, afin de permettre d’impliquer tous les conseillers du pouvoir comme de l’opposition.

En mai 2017, elle est l’initiatrice du sit-in des femmes proches de Khalifa Sall sur le boulevard de la République, tout près du ministère de l’Intérieur. D’ailleurs, elle avait été arrêtée avec seize autres «amazones» du maire de Dakar par les forces de l’ordre, lors de cette manifestation non autorisée, visant à réclamer la libération de Khalifa Sall et ses coaccusés. Soham Wardini a également été à l’origine de la résolution de soutien à Khalifa Sall, votée le 31 mars 2017 par le Conseil municipal de la ville de Dakar. «Quoi de plus normal que de voter une telle résolution car le maire de Dakar Khalifa Sall et ses coaccusés bénéficient de la présomption d’innocence. C’est pourquoi, nous ne désespérons pas de les retrouver parmi nous très bientôt», avait-elle déclaré lors de cette même cession ordinaire.

Khalifa Sall a été révoqué par décret présidentiel, après la confirmation par la Chambre correctionnelle de la Cour d’appel de la peine prononcée en première instance par le Tribunal de grande instance de Dakar qui l’a condamné à cinq ans de prison ferme pour les délits de «faux, usage de faux, escroquerie portant sur les deniers publics».

 

SENCLIC

 

 

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - VILLE DE DAKAR : Soham Wardini devrait assurer l’intérim Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire