Doing Buzz: Emploi, Actualité, Concours,Tech, People, Télécharger etc..
USA-France: Nicolas Sarkozy tacle sévèrement Donald Trump
21/12/2018 à 10h09 par La redaction

Au cours d’un récent commentaire sur l’actualité devant les cadres du groupe Altrad, une entreprise de production et de distribution de matériel pour le bâtiment, à Montpellier (Hérault), Nicolas Sarkozy accompagné de Tony Blair, l’ancien premier ministre britannique, s’est dit très choqué des propos tenus par le président américain Donald Trump envers la France depuis quelques temps. Pour lui, c’est intolérable, comme le rapporte le site Midi Libre.

Revenant sur l’une des attaques du président Donald Trump, l’ancien chef de l’Etat français a indiqué qu’il ne pouvait avoir une telle tolérance qu’il observe avec son successeur : J’étais face à lui pour les cérémonies du 11-Novembre. Je peux pas, moi. C’est trop. Je respecte le vote des Américains. Mais c’est trop, quand même.” Et Nicolas Sarkozy d’ajouter : “Trump appartient à une catégorie très rare : les gens qui ne s’améliorent pas et qui deviennent pires.”

Nicolas Sarkozy s’est aussi exprimé sur  le mouvement des “Gilets Jaunes” ainsi que le “grand débat national” promis par l’exécutif. “Nous sommes à l’arrêt. Le monde accélère à une vitesse stupéfiante et nous, non seulement nous sommes à l’arrêt, mais nous reculons”, a déclaré Nicolas Sarkozy. “Là, on va discuter, on va demander l’avis aux gens dans la rue pour faire quelque chose. Avec ça, vous ne ferez plus rien ! Si, pour faire quelque chose, tout le monde doit être d’accord, restez couchés, parce que personne n’est jamais d’accord”, a-t-il ajouté.

Nicolas Sarkozy n’a pas été plus tendre avec les “gilets jaunes” et la gestion du mouvement par Emmanuel Macron. Semblant tout d’abord épargné le président actuel : “M. Macron fait ce qu’il peut

coronavirus

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 91 933 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE - OFFRE D'EMPLOI - BOURSE D'ETUDES - ANNONCE -BUSINESS - GODOGODOO groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Au cours d’un récent commentaire sur l’actualité devant les cadres du groupe Altrad, une entreprise de production et de distribution de matériel pour le bâtiment, à Montpellier (Hérault), Nicolas Sarkozy accompagné de Tony Blair, l’ancien premier ministre britannique, s’est dit très choqué des propos tenus par le président américain Donald Trump envers la France depuis quelques temps. Pour lui, c’est intolérable, comme le rapporte le site Midi Libre.

Revenant sur l’une des attaques du président Donald Trump, l’ancien chef de l’Etat français a indiqué qu’il ne pouvait avoir une telle tolérance qu’il observe avec son successeur : J’étais face à lui pour les cérémonies du 11-Novembre. Je peux pas, moi. C’est trop. Je respecte le vote des Américains. Mais c’est trop, quand même.” Et Nicolas Sarkozy d’ajouter : “Trump appartient à une catégorie très rare : les gens qui ne s’améliorent pas et qui deviennent pires.”

Nicolas Sarkozy s’est aussi exprimé sur  le mouvement des “Gilets Jaunes” ainsi que le “grand débat national” promis par l’exécutif. “Nous sommes à l’arrêt. Le monde accélère à une vitesse stupéfiante et nous, non seulement nous sommes à l’arrêt, mais nous reculons”, a déclaré Nicolas Sarkozy. “Là, on va discuter, on va demander l’avis aux gens dans la rue pour faire quelque chose. Avec ça, vous ne ferez plus rien ! Si, pour faire quelque chose, tout le monde doit être d’accord, restez couchés, parce que personne n’est jamais d’accord”, a-t-il ajouté.

Nicolas Sarkozy n’a pas été plus tendre avec les “gilets jaunes” et la gestion du mouvement par Emmanuel Macron. Semblant tout d’abord épargné le président actuel : “M. Macron fait ce qu’il peut

coronavirus

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 91 933 autres abonnés

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire