Urgent en RD Congo : Fermeture des écoles, églises et marchés


Video player

Alerte maximale en RD Congo. La ville de Beni est sur le qui-vive après que des explosions aient fait des victimes. Les autorités ont choisi de faire les choses autrement en décrétant la fermeture de certains lieux. L’idée est d’éviter toute éventuelle attaque au sein de cette population déjà meurtrie.

La fermeture des marchés, écoles et églises a été décrétée pour une durée de 48 heures à Beni dans l’est de la République démocratique du Congo. « Les écoles, les églises, les marchés restent fermés pendant 48 heures », a ordonné le colonel Narcisse Muteba, maire de Beni, dans une déclaration aux médias.

« Je ne veux pas voir d’attroupement mais nous appelons tout le monde au calme », a ajouté cet officier de police remplaçant du maire civil dans cette ville de la province du Nord-Kivu. Ainsi, toutes les personnes voulant accéder à la ville de Beni doit se munir de pièces d’identité.

Dimanche soir à Beni, le porteur d’une bombe a été tué dans l’explosion de son engin près d’un bar. Plus tôt dans la journée, l’explosion d’une bombe artisanale dans une église catholique avait blessé deux femmes. Un autre engin similaire avait explosé samedi soir, non loin d’une station-service sans faire de dégâts.

L’armée a demandé à « la population de Beni de dénoncer tout mouvement suspect, de se désolidariser des groupes armés et de se ranger derrière les forces armées ».

Beni et ses environs sont la cible depuis octobre 2014 du groupe ADF, affilié, selon les États-Unis, aux jihadistes de l’organisation État islamique.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire