Union européenne : « Nous voulons rester engagés au Mali »

La présence militaire de l’Union Européenne en appui à la mission de défense et de sécurité anti-jihadiste dans la région du Sahel est de plus en plus menacé alors que les relations avec le gouvernement militaire du Mali continuent de se dégrader. Des turbulences dues au retard des élections et de la présence de mercenaires russes.

Toutefois, ce jeudi 13 janvier 2022, des responsables européens ont décidé de maintenir leur présence militaire au Mali. “Pour l’instant, nous poursuivons notre mission de formation et de conseil à l’armée et aux forces de sécurité maliennes”, a déclaré le chef de la diplomatie de l’Union Européenne, Josep Borrell, à l’issue d’une réunion des ministres de la Défense de l’UE à Brest.

“Nous voulons rester engagés au Mali, nous voulons rester engagés dans le Sahel, mais cela ne doit pas se faire à n’importe quel prix”, a-t-il prévenu. La ministre française des Armées, Florence Parly a poursuivi : “notre engagement n’a de sens que s’il reste dans le cadre que nous avons convenu il y a trois ans”, a déclaré la ministre française des Armées, Florence Parly.

L’Union Européenne a suspendu son aide financière au budget après que le Mali a annulé les élections prévues. “Nous ne voyons aucun signe de progrès”, a-t-il ajouté.

M. Borrell a annoncé que l’UE allait imposer des sanctions conformément aux mesures prises par la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), à la suite d’une réunion des ministres de la défense de l’UE à Brest.

Source

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire