Union Africaine : le Ghana demande la suspension du Tchad


Video player

 

L’étau se resserre contre le Comité militaire de transition tchadien piloté par Mahamat Idriss Deby. En dehors des Tchadiens qui ont décidé de descendre dans les rues pour exiger la remise du pouvoir à la société civile, certains pays et organisations internationales se sont invités au bal et exigent également que les militaires au pouvoir cèdent la place au peuple. Au sein de l’Union africaine (UA), le Ghana s’est prononcé en demandant la suspension du Tchad de l’institution, selon une source diplomatique rapportée par RFI.

Le décès du Maréchal Idriss Deby Itno a plongé le Tchad dans une crise qui implique des acteurs de tout bord. S’invitant au débat concernant la prise du pouvoir par le Conseil militaire de transition, l’UA a donné raison à la société civile demandant aux militaires de remettre aux autorités civiles. Toutefois, le débat se poursuit au sein de l’institution et crée la division entre les pays membres. Le Ghana a pris d’autres pays de contre-pied en prenant partie pour la remise du pouvoir à la société civile.

Lire aussi : Tchad : le fils d’Idriss Déby désigné président par intérim, l’Union africaine préoccupé réagit!

À propos de la prise du pouvoir par le Conseil militaire de transition au Tchad, le Ghana veut que l’UA prenne une décision radicale. La Gold Coast demande la suspension du Tchad de l’Union africaine, suite à l’instauration d’un conseil militaire dirigé par le fils du défunt président. Selon cet État anglophone, cette situation de crise engendrée par la mise en place du Conseil militaire est une violation de la constitution du pays. Mais, contrairement à l’attente du Ghana, aucune sanction n’a été prise contre le Tchad, jusqu’à présent.

Lire aussi : Tchad : l’Union Africaine exige le retour du pouvoir aux « autorités civiles »

Il convient de rappeler que le vendredi 24 avril que l’UA a appelé à « la restauration au plus vite d’un régime civil au Tchad ». Dans un communiqué, le Conseil de paix et de sécurité de l’institution a partagé sa « grave préoccupation », quant à l’instauration d’un conseil militaire dirigé par Mahamat Idriss Deby. Cette sortie est intervenue après que des voix critiques s’élevaient pour dénoncer son manque de fermeté par rapport à la crise tchadienne.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Union Africaine : le Ghana demande la suspension du Tchad Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire