L’UE accepte un plan de rationnement de l’utilisation du gaz


Video player

Les États membres de l’UE ont convenu de rationner le gaz cet hiver, afin d’éviter une crise énergétique générée par de nouvelles réductions d’approvisionnement russes.

Les ministres de l’énergie des 27 États membres ont pour la plupart soutenu un plan de réduction volontaire de 15 % de la consommation de gaz au cours de l’hiver, mais ont ajouté plusieurs options de non-participation pour les nations insulaires et les pays non connectés ou peu connectés au réseau gazier européen, ce qui atténuera l’effet global.

La Commission européenne avait suggéré qu’un objectif collectif d’économies de gaz de 15 % réduirait la consommation de gaz de 45 milliards de mètres cubes. Une fois les exemptions prises en compte, le décompte final sera plus faible, après une révolte menée par les pays du sud de l’Europe qui utilisent moins ou pas de gaz russe. Un haut diplomate de l’UE a déclaré que le plan n’atteindrait pas l’estimation de 45 milliards de mètres cubes en cas de crise d’approvisionnement majeure, mais qu’il entraînerait tout de même des « réductions significatives ».

L’accord intervient moins de 24 heures après que la société énergétique contrôlée par l’État russe, Gazprom, a annoncé mercredi une forte réduction de l’approvisionnement en gaz via le gazoduc critique Nord Stream 1. Cela s’est produit quelques jours seulement après la remise en ligne de Nord Stream 1 à une capacité inférieure, après la maintenance estivale.

Les dirigeants de l’UE ont accusé le président russe, Vladimir Poutine, de tenter de faire chanter les pays européens pour leur soutien à l’Ukraine. La Russie a coupé ou réduit les livraisons à une douzaine de pays de l’UE.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire