togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Tout ce qu’il faut savoir sur le Système de Sécurité Sociale au Niger

Tout Ce Qu'Il Faut Savoir Sur Le Système De Sécurité Sociale Au Niger

 

Le Niger, un pays d’Afrique de l’Ouest, possède un système de sécurité sociale qui vise à assurer la protection sociale de ses travailleurs et de leurs familles. Géré par la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), le régime nigérien de sécurité sociale est composé de trois branches principales : les prestations familiales, les accidents du travail et les maladies professionnelles, ainsi que les pensions.

1) Les Prestations Familiales :

Ce volet du système de sécurité sociale vise à soutenir les travailleurs salariés ayant des enfants à charge. Pour être éligible, un travailleur doit justifier de 6 mois de travail chez un ou plusieurs employeurs, travailler 18 jours ou 120 heures par mois, et présenter une attestation de présence à la CNSS. Les prestations familiales comprennent les allocations prénatales, les allocations de maternité, l’allocation de naissance et les allocations familiales. Ces allocations sont versées selon des critères précis, et leur objectif est de garantir un soutien financier aux familles pour subvenir aux besoins de leurs enfants.

2)  Les Accidents du Travail et les Maladies Professionnelles :

Le régime de sécurité sociale au Niger couvre également les accidents du travail survenus pendant les heures de travail, ainsi que les maladies professionnelles. Les travailleurs salariés, les assurés volontaires, les élèves des établissements d’enseignement technique, les apprentis, les stagiaires, les PDG et DG de sociétés anonymes, les gérants de SARL, ainsi que les membres de sociétés coopératives sont tous couverts par cette assurance.

En cas d’accident du travail, l’employeur est tenu de prendre en charge les soins médicaux d’urgence, et diverses prestations, y compris les indemnités journalières en cas d’incapacité temporaire, les rentes en cas d’incapacité permanente, et les pensions en cas de décès résultant d’un accident du travail.

Lire aussi : Comment procéder à l’inscription aux systèmes de sécurité sociale au Mali ?

3)  Les Pensions :

La branche des pensions du système de sécurité sociale nigérien comprend plusieurs types de pensions, telles que la pension normale de vieillesse, la pension de vieillesse anticipée, l’allocation de vieillesse, la pension d’invalidité, la pension de survivant et l’allocation de survivant. Pour être éligible à une pension de retraite, un individu doit avoir atteint l’âge de 60 ans, avoir cotisé pendant au moins 180 mois à la CNSS et avoir cessé toute activité rémunérée. Le montant de la pension dépend de divers facteurs, y compris le revenu moyen plafonné de l’assuré et la durée de cotisation.

4)  Les Initiatives Récentes :

Le Niger a récemment adopté une stratégie nationale de couverture sanitaire universelle (SNCSU 2021-2030) visant à mettre en place une politique de gratuité des soins médicaux. Cette initiative comprend la création d’une couverture maladie universelle (CMU), l’instauration d’un régime d’Assurance Maladie Obligatoire contributif (RAMO) couvrant différents secteurs, ainsi que la promotion des mutuelles de santé.

En conclusion, le système de sécurité sociale au Niger joue un rôle essentiel dans la protection des travailleurs et de leurs familles contre les risques sociaux tels que la maladie, les accidents du travail et la vieillesse. Les différentes branches du système offrent un soutien financier vital aux bénéficiaires, contribuant ainsi à renforcer la sécurité économique des citoyens nigériens.