Togo : un nouveau corps sans vie découvert dans le 4e lac


Video player

Le quatrième lac inauguré quelques années plus tôt est devenu un problème pour la population. Situé dans la commune du Golfe 1, ce lac artificiel ou retenu d’eau a en partage les quartiers Akodessewa, Bè-Kpota, Anfamé et Adakpamé. Depuis son inauguration, des scènes macabres y ont été enregistrées. Entre noyades et assassinats de sang froid, les alentours de ce lac font peur. Ce fameux lac est d’ailleurs dans clôture depuis son inauguration.

Ce dimanche 7 mars, un corps sans vie y a été découvert. Or, il y a quelques mois, une jeune fille y a été retrouvée décapitée , la tête emportée. Ce nouveau corps sans vue découvert a été découvert par les riverains. Ils ont fait appel aux sapeurs-pompiers qui se sont rendus sur les lieux pour sortir le corps de l’eau, drainant par la même occasion les passagers et habitants de la zone qui étaient vraiment inquiets.

Lire aussi : Togo : le corps sans vie d’un homme retrouvé à Adétikopé

Les autorités veulent savoir les  circonstances de de cette seconde scène macabre. S’agit-il de l’œuvre des bandits qui sont présents dans la zone ou d’un suicide ? Les enquêtes trouveront réponse à cette inquiétude qui plane au sein de la population. « Les problèmes autour du lac, on ne comprend plus. Nous sommes là pour l’assainissement du lac ce matin. Nous avons fini nos activités et nous sommes allés nous reposer quand on nous a appelés qu’il y a un cadavre dans le lac », a déclaré un riverain qui n’était pas loin au moment le corps a été signalé.

Lire aussi : Togo : Le jeune homme d’Adakpamé a été tué par 8 corps habillés

D’après cet interlocuteur de nos confrères de Global Actu, il n’y avait aucun signe d’agression sur le cors retrouvé. « Seulement, nous ne connaissons pas la cause de la noyade. Hier seulement, à 2 heures de la nuit, on a sauvé un cas comme ça. Le gars était dans l’eau et criait. On l’a sauvé et il nous  dit qu’il était de passage et on l’a braqué, frappé et mis dans l’eau », a-t-il ajouté.

La population attend toujours l’action que mènera le gouvernement pour freiner les crimes dans cette zone de Lomé, la capitale du Togo. En attendant, les habitants et les usagers des alentours du 4ème lac doivent redoubler de vigilance.

[newsletter_form]
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire