togopapel togopapel togopapel Publicité 2 doingbuzz echowebafrique asso afritogo

Togo : Le FCC déclare une guerre non-violente au gouvernement

Togo Le Fcc Guerre Non Violentegouvernement

 

DÉCLARATION PUBLIQUE :

Ce jeudi, alors que les Togolais étaient encore en train de se plaindre de la cherté des prix des produits de premières nécessités et de l’augmentation des frais de péage en cette douloureuse période de Covid-19, le gouvernement a décidé d’enfoncer le clou en augmentant à concurrence de 18% les prix des produits pétroliers.

Cette mesure impopulaire et génocidaire qui a pris effet ce vendredi, a été vécue par les Togolais, déjà terrassés par la faim, la misère, le chômage, le sous-emploi et les conséquences tragiques des mesures inappropriées prises dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 comme une provocation de plus du régime, apparemment peu soucieux du bien-être du bas-peuple.

Il est désormais clair pour tous que ce gouvernement et son chef n’ont que faire de la souffrance et de la misère sans cesse grandissante du bas-peuple.

Prenant donc acte de cette volonté manifeste du régime de rendre la vie dure et insupportable aux Togolais, le Front Commun pour le Changement (FCC) demande à toute la population opprimée et exploitée de se joindre à lui et aux organisations pro-democraties, à partir de cet instant, pour faire échec à cette politique machiavélique et faire aboutir les 55 points qui ont été transmis, le 05 mai 2021, au Président Faure Gnassingbé.

Il est évident, aujourd’hui, que râler ne suffit plus. Il faut, si l’on veut se faire respecter et éviter d’être là vache à lait de gens prêts à tout pour assouvir leur désir, AGIR. C’est seulement de l’Action, oui de l’action collective que découlera notre salut.
Tous les Togolais doivent, dès à présent, se considérer comme un élément important de cette lutte pour le changement, le pain et la liberté.

Chaque Togolais, où qu’il soit, qui qu’il soit, doit se mettre à l’esprit que nous sommes désormais en guerre ( mais une guerre non-violente, pacifique et légitime) contre les mesures liberticides, impopulaires et génocidaires auxquelles le gouvernement actuel nous soumet.

Dans ce combat pour la survie, le pain et la liberté, l’appartenance politique, ethnique ou religieuse importe peu. Seule compte et doit compter notre salut et notre bien-être. De deux choses l’une : Ou on agit ensemble sur la donne, ou on périt tous. A nous de choisir !

La jeunesse doit se réveiller ! Les femmes et hommes aussi ! Que chaque Togolais qui s’aime et aime véritablement ce pays prenne sa responsabilité et se tienne prêt pour les mots d’ordre à venir. Toute tentative de faire accepter cette couleuvre doit être énergiquement combattue. Pas de place non plus à la peur, à l’abdication et à la résignation.

De notre courage naîtra notre liberté (économique et politique) !

Pain et Liberté pour Tous !

Fait à Lomé, le 11 juin 2021

Le Comité Exécutif