Actualités

Togo-Bénin/ Frontière fermée, plus rien ne passe, situation floue

Togo BéninFrontière fermée plus rien ne passe situation floue

Du Togo vers le Bénin, plus rien ne passe depuis hier. Les autorités togolaises ont décidé d’imposer une sorte de blocus au Bénin.

A la frontière d’Hillacondji depuis hier 22 h jusqu’à cette heure où nous mettons en ligne, la frontière du côté togolais est totalement bouclée.

Plus rien ne passe. Ni les compatriotes des deux pays, ni les ressortissants étrangers ne passent. C’est le même constat pour les voitures et les camions qui sont en longues files indiennes du côté togolais de même que du côté béninois.

Pris dans ce piège inattendu, les habitants des deux pays connaissant très bien la géographie de la localité sont contraints d’emprunter les voies terrestres dérobées par Agoué ou par les tracés naturels lagunaires d’Agbanankin pour rejoindre le Bénin ou pour aller au Togo.

Situation inattendue.

Du côté béninois, malgré l’état des lieux avec la frontière fermée du coté togolais, ni au ministère des Affaires étrangères, des Finances et des Transports et de l’Intérieur, on a aucune explication pour comprendre le bien-fondé de cette décision du Togo.

Du côté togolais, on garde également un silence de marbre. Aucune de nos sources n’a voulu se prononcer sur ce dossier.

Comme on le voit, du côté du gouvernement togolais et celui du Bénin, aucune information officielle n’a encore filtré.

Poursuivant nos investigations, une source au ministère togolais des Transports qui a requis l’anonymat a laissé entendre que : « Le gouvernement togolais a réagi au blocage des centaines de camions ivoiriens, ghanéens et togolais par le Bénin. Notre voisin le Bénin refuse le passage de ces camions et exigerait les droits de douanes de neuf millions de F CFA par camion. Ce qui est contraire au protocole de la CEDEAO sur la libre circulation des personnes et des biens. ».

La fermeture de la frontière d’Hillacondji est-elle une réaction du gouvernement togolais contre le Bénin qui a bloqué depuis quelques jours des centaines de camions en direction du Nigeria ? On ne saurait le dire, mais nous poursuivons nos enquêtes.

Rappelons qu’à Hillacondji, à la frontière entre le Togo et le Bénin, on voit ces derniers jours, des centaines de camions du Togo, du Ghana et de la Côte d’Ivoire en direction du Nigeria qui sont bloqués.

La raison, le Bénin réclame des droits de douanes.

Par Christian AFFAME.

Journal l’Afrique en Marche du 24 juillet 2021

 

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire