HIGH TECH

‘’TIMELAPSE’’, LA NOUVEAUTÉ DE GOOGLE QUI MONTRE LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE

‘’Timelapse’’, La Nouveauté De Google Qui Montre Le Réchauffement Climatique

Répandu et connu dans le monde entier, Google Earth est un outil qui permet d’avoir une vision globale de la Terre. Cela est possible grâce à une réplique 3D et des photos satellites. Il constitue une avancée importante dans le domaine de la technologie. À l’orée de ses 20 ans, l’outil a connu une mise à jour importante. Il est désormais doté d’une nouvelle fonctionnalité qui permet de voir ce à quoi ressemblait le monde les années antérieures : Timelapse. Elle représente entre autres un canal qui attire l’attention sur les enjeux écologiques et climatiques dans le monde.

 

 

LE NOUVEL OUTIL DE GOOGLE EARTH

 

Depuis le 15 avril, Google Earth permet non seulement d’observer le monde depuis l’espace, mais aussi de remonter le temps à travers les images. À partir d’images satellites précises, Google Earth permet de parcourir les zones géographiques. Sa nouvelle fonctionnalité donne la possibilité de visionner diverses parties du globe dans leur état d’il y a 37 ans. On peut ainsi revoir l’évolution du monde et les mutations dans le temps.

À lire aussi :   Google lance une appli pour détecter les maladies de la peau

Une bonne partie du globe est cartographiée et rassemblée en accéléré. Dès que l’utilisateur se rend sur le site, l’animation s’active et les vidéos tournent en boucle. Tout comme il peut faire défiler les images, la visualisation 3D est également au rendez-vous de même que la fonction Zoom.

Sur Timelapse, des millions d’images sont regroupées en cinq grands thèmes pour décrire les transformations de la planète ces trente-sept dernières années. Cinq catégories d’images y sont disponibles :

  • Métamorphose des forêts
  • Beauté fragile
  • Réchauffement planétaire
  • Sources d’énergie

 

 

 

Timelapse est disponible via ce lien. L’outil continuera à être mis à jour au cours des dix prochaines années.

 

VISIONNER LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES, ÉCOLOGIQUES ET DÉMOGRAPHIQUES QU’ON SUBIT LE MONDE

 

Il suffit désormais de quelques clics pour voir les changements survenus sur la terre ces quatre dernières décennies. Des milliers d’images compilées font voir les paysages ainsi que leurs évolutions. On pourra ainsi associer des images aux récits sur les changements climatiques, environnementaux, démographiques ou industriels. Mais l’on constate avec grande désolation que ces changements sont négatifs en termes d’écologie et de développement. On peut de ce fait, voir les éléments et évènements qui ont participé au réchauffement climatique.

À lire aussi :   Orange Recrute 01 Data Engineer Google Cloud F/H

La fonte du glacier Columbia en Amérique du Nord, la transformation du monde vert amazonien en terre brunâtre en Amérique du Sud, l’assèchement de la mer d’Aral entre le Kazakhstan et l’Ouzbékistan, les montagnes en Utah rogné par l’exploitation minière, sont autant d’éléments visibles sur Timelapse. Une liste de lecture est proposée pour permettre aux utilisateurs de suivre l’évolution des sites particuliers de leur choix. Près de 290 vidéos décrivent des paysages emblématiques.

UNE COLLABORATION INTERNATIONALE POUR DES IMAGES SATELLITES EN QUALITÉ ET EN QUANTITÉ

 

Pour obtenir des résultats concrets, à court terme, Google a opté pour une coopération. Il s’est associé à l’Agence spatiale américaine (NASA), à l’Agence spatiale européenne (ESA), à l’institut d’études géologiques des États-Unis ainsi qu’à la Commission européenne. Chaque institution a su contribuer à la mise au point de la fonctionnalité Timelapse. Le programme d’observation Landstat lancé dans les années 70 par la NASA a été utilisé au début. Puis grâce à la mission Sentinel-2 du programme Copernicus, l’ESA a rejoint l’aventure en 2015.

À lire aussi :   Google va proposer plusieurs moteurs de recherche sur les Android

Le traitement des images et la création des vidéos ont nécessité une certaine ingéniosité et un travail acharné. Google explique dans un communiqué de presse :

« Pour intégrer les images animées de Timelapse dans Google Earth, nous avons rassemblé plus de 20 millions d’images satellite prises entre 1984 et 2000. Au total, il aura fallu plus de 2 millions d’heures de traitement sur des milliers de machines dans Google Cloud pour digérer 20 pétaoctets d’images satellite et les convertir en une mosaïque vidéo de 4,4 térapixels (soit un 4 suivi de 12 zéros, ce qui équivaut à 530 000 vidéos en résolution 4K !) ».

Rien n’a donc été laissé au hasard afin de fournir une excellente qualité de travail.

--
redaction web redaction web
groupe emploi whatsapp doingbuzz

Cliquer ici pour les autres groupes👆

Publicité 3vision-group

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire