Terrorisme au Mali: Moctar Ouané privilégie le dialogue


Video player

L’ampleur de la menace du terrorisme au Mali devient inquiétante. Afin de trouver une sortie de crise, Moctar Ouané se dit prêt à discuter avec les terroristes. Le  Premier ministre de la transition du Mali l’a fait savoir lors d’un récent entretien exclusif à RFI et France 24.

Lire aussi: France/ Valery Giscard-d’Estaing est mort de la Covid-19

Le premier ministre malien Moctar Ouané explique que des négociations avec des personnalités comme Iyad Ag Ghaly, le chef du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM) ou Mamadou Koufa, le chef de la Katiba Macina, n’est pas exclu, soulignant que le but est un “dialogue avec tous les enfants du Mali”. 

Lire aussi: Côte d’Ivoire/ Pour Blé Goudé: “Yodé et Siro ont sauvé le Zouglou”

 Il souligne que la volonté de dialogue a été exprimée par le dialogue national de 2019 et qu’il s’agit de ce fait pour le gouvernement d’être “en phase avec la volonté du peuple malien”. Face à l’option militaire, le gouvernement a préféré la voie du dialogue, insiste Moctar Ouané, qui nie que les frappes militaires françaises ces dernières semaines puissent entraver ce dialogue, ajoutant au contraire que les deux actions se complètent.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Terrorisme au Mali: Moctar Ouané privilégie le dialogue Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire