Actualités

Tchad : défenseur des droits de l’Homme, Baradine Chegué libéré

Tchad : Défenseur Des Droits De L’homme, Baradine Chegué Libéré

Au Tchad, le président de l’organisation tchadienne des droits humains (OTDH), Baradine Berdeï Targuio Chegué, qui a été arrêté le 24 janvier 2020, a été libéré le jeudi 10 juin. Un signe de bonne volonté des nouvelles autorités tchadiennes.

Après près de 18 mois d’incarcération, Baradine Berdeï Targuio Chegué, président de l’organisation tchadienne des droits humains (OTDH), a été libéré le jeudi 10 juin 2021. Dans un tweet, la Convention tchadienne des droits de l’Homme (CTDDH) a annoncé, le même jour, que « le camarade Berdeï est libre ».

Pour sa part, Moussa Pascal Sougui, chef du parti politique de l’opposition, Conseil National de la Résistance pour la Démocratie (CNRD), s’est réjoui « de la libération de Baradine Berdeï, président de l’OTDH. Nous osons croire que cette bonne nouvelle marquera le début de la libération de tous les activistes qui sont encore en détention au Tchad ».

L’arrestation du militant des droits de l’Homme remonte au 24 janvier 2020, suite à une publication postée sur son compte Facebook en lien avec l’état de santé du chef de l’Etat tchadien de l’époque, le défunt Idriss Déby Itno. Baradine Berdeï annonçait que le Président Déby était gravement malade et évacué en France.

À lire aussi :   Tchad/ Général à 37 ans, qui est Mahamat Idriss Déby, qui vient de prendre le pouvoir ?

Cueilli à son domicile, la cour criminelle du Tchad l’avait condamné à trois ans de prison ferme, après un an de détention provisoire. Sa libération est intervenue ce jeudi, sous le magistère du fils de feu Idriss Déby Itno, Mahamat, qui dirige la transition au Tchad, après la mort de son père, qui aurait été tué par les rebelles, au cours de combats.

[sm-youtube-subscribe]

Laisser votre commentaire