Tanzanie : Vitali Maembe arrêté pour “chanson controversée”


Video player

Le musicien et militant  Vitali Maembe a  été arrêté à Bagamoyo, en Tanzanie, le 2 novembre pour sa dernière chanson « Kaizari (Ceasar) ».

Maembe a été placé en garde à vue au commissariat de Bagamoyo avant d’être transféré au commissariat de Kibaha.

« Kaizari », qui a été publié le 6 septembre, établit le lien entre les promesses de campagne faites par César pendant la période électorale et son impact direct sur les résultats du développement pour le public, tels que le manque d’emplois, l’augmentation de la pauvreté, les entreprises en faillite et la fermeture des écoles. Maembe explique également comment César vole aux gens ordinaires le peu qu’ils ont.

L’arrestation de Maembe a soulevé des questions sur les réseaux sociaux sur le droit constitutionnel de se rassembler et de former des opinions en Tanzanie. Il souligne également le pouvoir de la police de perturber, d’intimider et d’intervenir au moindre soupçon de dissidence. Sa détention a suscité une large condamnation sur Facebook de la part de divers musiciens, fans et groupes de défense des droits civiques.

“Arrêtez cet acte lâche et libérez Maembe Vitali”, a  écrit le rappeur et militant Nash MC . « Nous continuons de surveiller et d’assurer la liaison avec les avocats présents à Kibaha pour nous assurer qu’il soit libéré sous caution. La police détient Vitali, soupçonné d’avoir insulté le gouvernement. Même si vous arrêtez ou faites taire tous les musiciens qui écrivent des chansons pour les intérêts et les valeurs patriotiques d’une société morale, d’autres naîtront quand même et continueront le même mouvement. Pourquoi le gouvernement ferme-t-il les yeux sur les chansons qui font la promotion du viol, du sida et des grossesses chez les adolescentes ? »

Maembe s’est fait un nom avec son commentaire sociopolitique en tant que compositeur, artiste visuel, enseignant et conseiller. Connu sous le nom de « Sauti Yetu » (Notre voix) parmi ses fans, ses chansons défient les inégalités et la corruption dans son pays. Il a été déjà agressé et arrêté par la police à plusieurs reprises.

[newsletter_form]
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire