A la une Actualités People Tanzanie

Tanzanie : Voici ce que dit le président John Magufuli à propos des vaccins étrangers

John Magufuli
John Magufuli addresses delegates after the ruling party Chama Cha Mapinduzi (CCM) elected him as the presidential candidate for the October 25 election in the capital Dodoma, July 12, 2015. REUTERS/Stringer
Les vaccins contre la Covid ont commencé depuis plusieurs semaines déjà. Bien qu’elle ne soit pas obligatoire, beaucoup se méfient de ce vaccin. En Afrique essentiellement, nombreux sont ceux qui ne se voient pas être vaccinés par manque de confiance en ce vaccin. Dans la journée d’hier, le président tanzanien John Magufuli s’est aussi prononcé sur ce vaccin et sur plusieurs autres vaccins étrangers.

Lire aussi : Covid 19 : Une mère (36 ans) meurt en laissant derrière elle 10 enfants

Décrié même dans certains pays européens, le vaccin contre la Covid est loin de faire l’unanimité en Afrique surtout. Se prononçant sur ce vaccin, John Magufuli président de la République tanzanienne a appelé ses concitoyens à faire attention. Il a aussi appelé son ministre de la Santé à ne pas se précipiter pour vacciner qui que ce soit.

À lire aussi :   Voici l'athlète le plus insulté sur Twitter

« Vous devez rester ferme. Les vaccins sont dangereux. Si l’homme blanc était capable de trouver des vaccins, il aurait déjà dû trouver un vaccin contre le sida, il aurait déjà trouvé un vaccin contre la tuberculose, il aurait déjà trouvé un vaccin contre la malaria, il aurait déjà trouvé un vaccin contre le cancer » a-t-il lancé.

Continuant sur cette lancé, John Magufuli a déclaré que ce vaccin anti-covid n’était pas indispensable aux Tanzaniens. « Le ministère de la santé doit savoir que tous les vaccins ne sont pas utiles à notre nation. Les Tanzaniens doivent être attentifs afin que nous ne soyons pas utilisés pour des essais de certaines vaccinations douteuses qui peuvent avoir de graves répercussions sur notre santé » ajoute le président.

À lire aussi :   Tanzanie : une députée expulsée du parlement pour avoir porté un pantalon serré (vidéo)

Vous aimerez aussi : Tanzanie : un mineur devenu millionnaire en découvrant une autre pierre précieuse d’une valeur de 2 millions de dollars

Ce n’est pas la première fois que le président « bulldozer » attaque la covid et son vaccin. Il y a quelques mois, il avait déclaré son pays « libéré de la Covid par la grâce de Dieu ». Depuis lors toutes les mesures barrières avaient été enlevées et les chiffres évolutifs de la Covid n’étaient plus publiés. Pour rappel, John Magufuli a été l’un des premiers à faire recours à la Covid Organics du Madagascar.

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire