Afghanistan : les talibans avertissent les États-Unis de ne pas interférer dans la culture afghane


Dans un contexte d’inquiétude internationale, un porte-parole des talibans a déclaré que « les droits des femmes ne seront pas remis en cause » en Afghanistan. Les Talibans affirment que les droits des femmes ne seront pas affectés, mais ils avertissent les États-Unis de ne pas se prononcer sur leur culture.

Un porte-parole des Talibans a déclaré vendredi à Fox News qu' »il n’y aura pas de problème concernant les droits des femmes » en Afghanistan. Une assurance après que le groupe ait pris le contrôle de la nation déchirée par la guerre. Le porte-parole des talibans, Suhail Shaheen, a déclaré qu’il s’opposait à l’opinion selon laquelle « les femmes devraient avoir une éducation sans hijab ».

Il a déclaré : « C’est un changement de culture. Elles peuvent recevoir une éducation avec un hijab et elles peuvent travailler avec un hijab », a cité Fox News. Le porte-parole des Talibans a ajouté : « Mais nous ne devrions pas chercher à changer la culture de l’autre, car nous n’avons pas l’intention de changer votre culture (ndlr : celle des États-Unis), vous ne devriez pas changer la nôtre ».

👉Rejoindre groupe d'actualités sur Whatsapp

Les Talibans veulent travailler de manière positive avec les USA

 

Le retrait de l’armée américaine d’Afghanistan, qui s’est achevé le 31 août, constitue selon le porte-parole des Talibans « la clôture d’un chapitre de l’histoire de la nation. « Nous avons clos un chapitre. Pour nous, c’était l’occupation. Nous y avons mis fin, nous organisions la résistance », a déclaré Shaheen à Fox News. Selon lui, tout ceci  » c’est le passé. Nous devons nous concentrer sur l’avenir qui est meilleur pour eux et pour nous. »

Par rapport aux relations futures avec les États-Unis, Shaheen a déclaré : « Nous devrions nous concentrer sur la façon dont nous pouvons travailler ensemble de manière positive et constructive, dans le meilleur intérêt des deux parties. »

Les propos du porte-parole des talibans sont intervenus alors que des rapports suggéraient que le cofondateur du groupe, le mollah Abdul Ghani Baradar, sera à la tête du nouveau gouvernement, qui sera bientôt annoncé à Kaboul.

👉 Cliquer ici pour rejoindre groupe d'actualités sur Whatsapp

Cristiano Ronaldo est-il fini?

View Results

Loading ... Loading ...
👉 Rejoindre le groupe Télégram d'information d'actualité
👉Rejoindre le groupe Télégram d'offre d'emploi & Bourses d'études
👉Vendez vos produits et vos services sur Togopapel
👉 3Vision-Group Agence Web:Création & Hébergment de Site internet, Appli Mobile , Community Manager , Seo Referencement`