Squid Game : La Corée du Nord exécute un fan de la série

 

Après avoir vendu des copies à plusieurs personnes, y compris à d’autres étudiants, le contrebandier s’est fait prendre par les services de surveillance du pays. Il est entendu que ce fan de Squid Game sera exécuté par un peloton d’exécution, l’une des méthodes sinistres par lesquelles les personnages de la série sont également tués.

 

Tout a commencé la semaine dernière lorsqu’un lycéen a secrètement acheté une clé USB contenant la série sud-coréenne Squid Game et l’a regardée avec l’un de ses meilleurs amis en classe », a déclaré une source policière à la publication.

À lire aussi :
La Corée du Nord, pas contente des Nations Unies

 

Selon cette source, le couple a discuté de la série avec des amis qui ont été intéressés et lui ont acheté des copies. Le monde dystopique de Squid Game, dans lequel des personnes lourdement endettées s’affrontent dans des jeux d’enfants coréens et où les perdants sont mis à mort, trouve un écho évident auprès des Nord-Coréens vivant sous la dictature.

 

Mais les étudiants ont ensuite été arrêtés par le service de surveillance du gouvernement qui avait « reçu un tuyau » selon lequel ils regardaient une série de télévision occidentale. L’arrestation des sept étudiants marque la première fois que le gouvernement applique la loi récemment adoptée sur « l’élimination de la pensée et de la culture réactionnaires » dans un cas impliquant des mineurs, selon la source.

À lire aussi :
Squid Game : pourquoi la saison 2 ne verra peut-être jamais le jour

 

La loi prévoit une peine maximale de mort pour avoir regardé, conservé ou distribué des médias provenant de pays capitalistes, en particulier de Corée du Sud et des États-Unis. Les sanctions ne s’arrêtent pas au fan de Squid Game et aux étudiants qui ont visionné la vidéo, car d’autres personnes n’ayant aucun lien avec l’incident seront également tenues responsables, selon la source.

À lire aussi :
Squid Game : Netflix donne une bonne nouvelle aux fans de la série

 

La source a ajouté que le gouvernement prenait l’incident « très au sérieux ». En effet, la Corée du Nord interdit strictement l’entrée dans le pays de matériel provenant de l’Occident et de la Corée du Sud et les autorités procèdent actuellement à des fouilles dans l’école des étudiants afin de trouver d’autres médias étrangers.

Avec Nypost

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆