Shanghai sépare les enfants positifs au COVID de leurs parents


Video player

Esther Zhao a pensé qu’elle faisait ce qu’il fallait en amenant sa fille de 2 ans et demi dans un hôpital de Shanghai avec de la fièvre le 26 mars.
Trois jours plus tard, Zhao suppliait les autorités sanitaires de ne pas les séparer après qu’elle et la petite fille aient toutes deux été testées positives au COVID-19, affirmant que sa fille était trop jeune pour être emmenée dans un centre de quarantaine pour enfants.

Les médecins ont alors menacé Zhao que sa fille serait laissée à l’hôpital, alors qu’elle était envoyée au centre, si elle n’acceptait pas de transférer la fille au centre clinique de santé publique de Shanghai dans le district de Jinshan de la ville.

Depuis lors, elle n’a reçu qu’un bref message indiquant que sa fille allait bien, envoyé via une discussion de groupe avec des médecins, malgré les demandes répétées d’informations de Zhao et de son mari, qui se trouve dans un site de quarantaine séparé après avoir également été testé positif.
« Il n’y a pas eu de photos du tout… Je suis tellement anxieuse, je n’ai aucune idée de la situation dans laquelle se trouve ma fille », a-t-elle déclaré samedi en larmes, toujours coincée à l’hôpital où elle s’est rendue la semaine dernière.
Zhao panique encore plus après que des images d’enfants en pleurs dans un établissement de santé de Shanghai soient devenues virales en Chine. L’affiche anonyme a déclaré qu’il s’agissait d’enfants qui avaient été testés positifs pour le COVID et avaient été séparés de lurs parents au centre de Jinshan.

Les photos et vidéos publiées sur les plateformes de médias sociaux chinois Weibo et Douyin montraient des bébés pleurant gardés trois par lit.

Reuters n’a pas pu vérifier immédiatement les images, mais une source proche de l’installation a confirmé qu’elles avaient été prises à l’installation de Jinshan.

Shanghai a signalé samedi 6 051 cas asymptomatiques de COVID-19 transmis localement et 260 cas symptomatiques au 1er avril, contre 4 144 cas asymptomatiques et 358 cas symptomatiques la veille.
La Chine continentale a signalé 2 129 nouveaux cas, contre 1 827.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Shanghai sépare les enfants positifs au COVID de leurs parents Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire