Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
S’expatrier aux Emirats Arabes Unis : le guide complet
11/05/2018 à 12h00 par La redaction

S’expatrier aux Emirats Arabes Unis : le guide complet

S’expatrier aux Emirats Arabes Unis : le guide complet

Présentation générale

Les Emirats Arabes Unis sont un état fédéral du Moyen-Orient composé de sept émirats :   Abu Dhabi, Dubaï, Ajman, Charjah, Fujaïrah, Ras el Khaïmah et Oumm al Qaïwaïn. Sur les plus de 9 millions d’habitants de ce pays, près de 85% proviennent de l’étranger. C’est tout simplement le pays qui accueille la plus importante proportion d’expatriés au monde !  La plupart d’entre eux se trouvent aux émirats d’Abu Dhabi et de Dubaï, attirés par le soleil et les salaires élevés qui sont monnaie courante.

Une culture à part

Aux Emirats Arabes Unis, vous serez certainement surpris par la dualité de la culture locale, attachée à ses origines tout en allant irrémédiablement vers l’avenir.

Vivre aux Emirats Arabes Unis est une expérience qui peut grandement ouvrir votre horizon personnel et professionnel, car le pays accueille de nombreuses nationalités. Vous serez donc amené à travailler et à vivre parmi des cultures totalement différentes, un challenge qui peut se révéler très enrichissant ! Cela demande néanmoins une certaine capacité d’adaptation, que vous obtiendrez certainement en faisant preuve d’ouverture d’esprit et de souplesse.

Dès votre arrivée, l’appel des prières cinq fois par jour vous rappellera que vous êtes avant tout dans un pays musulman. Le port du voile pour les femmes n’est pas obligatoire, mais jusqu’à présent celles-ci n’ont toujours pas les mêmes droits que les hommes. La culture est restée en tous points très conservatrice. D’une manière générale, vous allez vite comprendre que pour un regard extérieur, ce pays représente avant tout la paix et l’ordre, la propreté et l’organisation. Comme dans tout pays à la culture différente, veillez à respecter les mœurs locales afin de vous intégrer le plus facilement possible.

Les EAU proposent également une offre culturelle toujours plus variée, notamment avec la construction d’un quartier culturel sur l’île de Saadiyat, à Abu Dhabi, qui accueille depuis peu le Louvre Abu Dhabi.

Travailler aux Emirats Arabes Unis

On connaît les Emirats Arabes Unis pour son économie basée sur la production et l’exportation de pétrole. Mais cette manne financière a dû faire face à la chute des cours du baril, et le gouvernement a dû s’atteler à une politique de diversification. Les secteurs du bâtiment, des transports, de la haute technologie, de la finance ainsi que le développement du tourisme sont autant de nouveaux marchés qui se développent aux Emirats, attirant ainsi toutes sortes de profils. Quelles que soient vos compétences et votre expérience, il est possible de trouver une opportunité intéressante pour travailler aux Emirats Arabes Unis.

Quels que soient votre secteur d’activité et votre niveau d’étude, sachez que la pratique de l’anglais est un indispensable. Notez également que plusieurs centaines d’entreprises françaises sont implantées aux Emirats Arabes Unis dans des secteurs aussi variés que l’industrie du luxe, de l’agroalimentaire, l’ingénierie, l’énergie, des transports… autant d’opportunité pour vous de trouver un emploi où votre francophonie sera valorisée ! Vous pouvez également tenter de trouver un VIE auprès de ces sociétés.

Lors de vos recherches d’emploi, il est conseillé de ne pas démarcher les sociétés pendant le mois du ramadan, période durant laquelle les heures de travail sont raccourcies et le processus d’embauche n’est pas la priorité des entreprises. La période décembre/janvier correspond aux congés d’hiver, où de nombreux expatriés rentrent dans leurs pays pour passer les fêtes de fin d’année en famille. Ici aussi, l’embauche passe au second plan. La période estivale semble la plus propice à votre recherche d’emploi, car elle correspond à la saison des départs pour de nombreux expatriés, qui se calquent sur le calendrier scolaire.

Le visa de travail aux Emirats Arabes Unis

Pour travailler aux Emirats Arabes Unis, vous avez besoin d’un visa et d’un permis de travail.

Si vous avez trouvé un emploi aux Emirats Arabes Unis depuis l’étranger, vous aurez alors seulement besoin d’un passeport valide pour un minimum six mois au moment de l’entrée sur le territoire et de photographies couleur récentes. Ce sera ensuite à votre entreprise de s’occuper de la procédure et de tous les frais relatifs à l’obtention de votre permis de travail.

Si vous souhaitez effectuer vos recherches d’emploi sur place, c’est également possible en arrivant avec un visa de tourisme dans un premier temps. Les personnes de nationalités française ou européenne n’ont pas besoin de faire de demande de visa en amont, et recevront directement un visa valable 90 jours à l’arrivée. Une fois sur place, vous pourrez alors obtenir un permis de travail si la société souhaitant vous engager vous sponsorise, en suivant la procédure expliquée précédemment. Il sera alors possible de demander une modification de votre visa touristique en permis de travail sans quitter les Emirats. La démarche est également possible en sortant et entrant à nouveau dans le pays.

Attention, il est bon de noter que les personnes porteuses de maladies sexuellement transmissibles ne sont pas éligibles à l’obtention d’un permis de travail aux Emirats Arabes Unis.

Les démarches d’obtention de visas sont en constante évolution. Afin d’avoir des informations actualisées et fiables, il est fortement conseillé de vous rapprocher de l’Ambassade de France située à Abu Dhabi ou celle des Emirats Arabes Unis à Paris.

Une fois installé aux Emirats Arabes Unis, nous vous conseillons de vous inscrire au Consulat, ce qui vous permettra d’être enregistré comme Français de l’Étranger (et de voter depuis l’étranger, par exemple). Une plateforme en ligne dédiée facilite vos démarches sur le site du Consulat Général de France à Dubai.

Les conditions du travail aux Emirats Arabes Unis

Aux Emirats Arabes Unis, le contrat de travail pour les expatriés regroupe salaire et de nombreux avantages dont nous n’avons pas l’habitude chez nous. En effet, il est courant que l’entreprise dans laquelle vous travaillez prenne en charge intégralement ou en partie votre logement, l’achat d’un nouveau mobilier, votre forfait téléphonique et une partie de votre nourriture. Cela peut même aller encore plus loin avec la prise en charge d’un A/R dans votre pays d’origine pour vous et votre famille, les frais de scolarité de vos enfants ou encore vos frais de déménagement. Tout cela doit être négocié au moment de la signature de votre contrat de travail.

L’emploi aux Emirats Arabes Unis est régi par un code du travail beaucoup moins rigide qu’en France, qui facilite grandement l’embauche, mais également le licenciement (pas de préavis requis). Par conséquent, il n’est pas rare de changer plusieurs souvent d’employeur. Il n’existe pas de salaire minimum, et la durée légale de travail est de 48 heures par semaine. Côté vacances, vous bénéficiez de 30 jours de congés annuels. Aux Emirats Arabes Unis, le vendredi est le seul jour chômé de la semaine, mais la plupart des entreprises observent tout de même une semaine de 5 jours de travail avec un congé le samedi. Le dimanche est donc considéré comme le premier jour de la semaine.

Aux Emirats Arabes Unis, il est possible que votre employeur conserve votre passeport. Dans le cas d’une rupture de contrat de travail unilatérale, il pourra alors enregistrer votre passeport auprès du service de l’immigration, ce qui entraîne une interdiction temporaire de séjour dans le pays. Soyez donc vigilant et respectueux des démarches dans le cas où vous souhaitez quitter votre emploi !

Le marché de l’emploi à Dubaï

Dubaï est sans conteste la ville qui attire le plus d’expatriés aux Emirats Arabes Unis. Le marché du travail y est très hétérogène et interculturel. Si vous avez un niveau d’études supérieures et quelques années d’expérience, vous trouverez certainement une opportunité dans les secteurs à forte demande comme l’informatique, la restauration, le luxe, les hautes technologies ou encore le tourisme. Dû aux nombreux expatriés présents à Dubaï, la compétition y est rude, et il n’est pas rare de changer régulièrement de poste.

Le marché de l’emploi Abu Dhabi

Abu Dhabi représente la seconde destination préférée des expatriés aux Emirats Arabes Unis. Les secteurs qui recrutent le plus font partie de l’industrie énergétique : pétrole, gaz, carrière, mine, énergies renouvelables, mais également le secteur de la finance et de l’assurance. La présence forte de nationalités diverses et variées dynamise également les entreprises d’agroalimentaire, de tourisme, d’immobilier, de restauration ou encore le domaine de la santé. Abu Dhabi est la capitale du pays, et à ce titre abrite de nombreuses institutions officielles, de ministères et d’ambassade. Vous pouvez donc y envisager une carrière dans la diplomatie ou les relations internationales. La ville accueille également le siège de nombreuses multinationales.

Les transports aux Émirats Arabes Unis

Avion

Si vous vous déplacez entre les différents émirats, la solution la plus rapide et confortable est évidemment l’avion. Les trois compagnies locales Air Arabia, Emirates et Etihad proposent toutes des vols internes à des tarifs intéressants.

Transports en commun

Les transports en commun sont assez limités aux Emirats Arabes Unis. Dubaï dispose d’un métro moderne et propre, qui vous permettra de vous déplacer rapidement d’un point à l’autre de la ville. Il n’existe pas encore de réseau de train à travers le pays, bien que ce projet se retrouve souvent dans l’actualité. Il existe néanmoins un monorail à Palm Jumeirah, qui relie l’archipel artificiel au continent. Côté bus urbains, Dubaï et Abu Dhabi disposent de lignes accessibles et bon marché. Les lignes interurbaines sont rares (même si vous pouvez tout de même compter sur une ligne expresse Dubaï-Abu Dhabi). Il est à noter que les places à l’avant des bus sont réservées aux femmes.

Voiture

Compte tenu de la modernité des infrastructures routières du pays et du coût de l’essence très bas, il n’est pas étonnant que beaucoup d’expatriés préfèrent circuler en voiture. Si vous souhaitez conduire aux Emirats Arabes Unis, vous pouvez le faire dans un premier temps avec un permis de conduire international. Cela peut être suffisant pour la location d’un véhicule. Si vous souhaitez acquérir une voiture, il vous faudra échanger votre permis français pour un permis de conduire émirati. Plus d’informations sur la procédure. 

Une fois au volant, restez sur vos gardes ! Comme dans les autres pays du Moyen-Orient, la conduite des Emiratis est assez “dynamique” : dépassement de vitesse fréquent, oubli des clignotants, dépassement par la droite, piétons traversant en dehors des passages prévus à cet effet…Les limitations de vitesse en ville varient selon les émirats, renseignez-vous bien avant de prendre la route !

Il va sans dire que l’alcool au volant est interdit, comme dans le monde entier. Néanmoins, les Emirats Arabes Unis appliquent une tolérance zéro face à la conduite en état d’ivresse, et vous risquez une forte amende, voire même la prison ! Pensez-y avant de prendre le volant.

Taxi

Les déplacements en taxi sont monnaie courante aux Emirats Arabes Unis. Les prix sont très abordables et fixes (compteur systématique). Si vous êtes une femme seule, vous pouvez emprunter l’un des taxis roses qui quadrillent les villes de Dubaï et d’Abu Dhabi, en prenant soin de toujours monter à l’arrière pour éviter tout malentendu.

La vie au quotidien lors d’une expatriation aux Emirats Arabes Unis

Climat

Le climat est bien sûr le grand attrait des Emirats Arabes Unis. D’octobre à mai, le climat est tempéré et le mercure en journée avoisine les 25/30°C. Par contre, de mai à septembre, le thermomètre peut atteindre 45 degrés ! Heureusement, toutes les habitations et locaux commerciaux sont généralement climatisés. Même les bus sont désormais légalement tenus d’avoir une climatisation ! D’après de nombreux expatriés, ce climat favorise l’impression de vacances que l’on peut avoir en résidant sur place, même si l’on en arrive parfois à regretter de ne plus avoir de saisons.

Hébergement

Se loger aux Emirats Arabes Unis en tant qu’expatriés est assez aisé. Vous trouverez pléthore d’offres de logement modernes. La disparité de loyer est forte entre les émirats, mais dans l’ensemble l’offre immobilière reste stable (et, comme cité plus haut, votre employeur peut intégralement ou en partie prendre en charge votre loyer).

Pour vous loger, vous aurez le choix entre de grands immeubles en centre-ville, ou encore des “compounds”, des regroupements de villas en périphérie de la ville proposant des prestations améliorées, comme une piscine ou des équipements sportifs. Les baux locatifs sont signés et payés pour un an. Néanmoins, il est possible de négocier avec votre propriétaire en paiement en deux à quatre fois, par chèque. La climatisation est généralement comprise dans le loyer, mais vous devrez payer votre consommation d’eau, d’électricité ainsi qu’une taxe locale de 5% du montant de votre loyer.

A Dubaï, les quartiers résidentiels se trouvent dans les quartiers de Umm Suqueim, Sheikh Zayed Road, Arabian Ranches, Barsha, Emirates Hills ou encore Jumeirah.

A Abu Dhabi, vous trouverez certainement votre bonheur sur la corniche, composée des quartiers résidentiels de Tourist Club, Bateen et Khalidiya, à proximité du centre-ville.

Attention, aux Emirats Arabes Unis la colocation n’est pas officiellement autorisée, notamment pour les personnes de sexe opposé non mariées. Pour un bail locatif ou même une chambre d’hôtel, un couple devra donc obligatoire être marié pour partager un logement.

Vie sociale

Dans un pays qui regroupe tant de nationalités, la vie sociale s’organise assez aisément, et il est facile de se faire de nouveaux amis. Il existe de nombreux groupes d’expatriés, par nationalité ou secteur d’activité, ou encore par lieu de résidence. Vous trouverez certainement votre bonheur ! A Dubaï et Abu Dhabi, la vie nocturne est très animée. Vous y trouverez des restaurants de toutes les nationalités et pour tous les types de budget.

Education

L’éducation aux Emirats Arabes Unis représente un coût non négligeable, même pour les plus petits de vos bambins. La société qui vous emploie peut parfois participer au coût de l’enseignement de vos enfants. Les cours commencent tôt le matin (vers 7h45) et se terminent entre 13 et 15h, ce qui laisse beaucoup de temps libre l’après-midi pour des activités extrascolaires. Abu Dhabi et Dubaï proposent différentes offres d’établissements français ou internationaux. Certaines, victimes de leur succès, n’acceptent de nouveaux étudiants que sur liste d’attente. Nous vous conseillons donc de commencer vos démarches le plus rapidement possible, pour mettre toutes les chances de votre côté pour intégrer votre enfant à l’établissement de votre choix. Côté enseignement supérieur, il existe depuis quelques années L’université Paris-Sorbonne-Abu Dhabi, un établissement émirati, en partie francophone, créé à la suite d’un accord entre l’université française Paris-Sorbonne et le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche de l’émirat d’Abu Dhabi. Sur le même principe, la New York University Abu Dhabi a ouvert ses portes en 2010.

La santé aux Emirats Arabe Unis

Les soins médicaux aux Emirats Arabes Unis sont de très bonne qualité et les infrastructures hospitalières de premier plan, et vous y serez remarquablement bien soigné. Néanmoins, cette excellence à un prix : les dépenses relatives à la santé sont extrêmement chères.Une consultation de médecin généraliste vous coûtera 95 euros tandis qu’une consultation de médecin spécialiste oscillera entre 100 et 240 euros selon les cas. Il est donc très important d’être bien couvert, surtout si vous avez l’intention de passer par des hôpitaux ou cliniques privés.

La couverture médicale est obligatoire pour travailler aux Emirats Arabes Unis, elle est le plus souvent incluse dans le package proposé par votre employeur. Les expatriés désirant souscrire une assurance santé ne peuvent le faire qu’auprès d’assureurs locaux homologués. Un peu sur le principe de l’Obamacare aux Etats-Unis, les assurances santé doivent être commercialisées par un assureur local pour être valables.

ACS, en partenariat avec la Dubaï Insurance Company, a conçu le contrat d’assurance expatriation ACS EAU, conforme à la législation des Émirats relative à l’émission et au renouvellement des visas. Nous vous proposons une couverture santé qui s’adapte à vos besoins, de la plus basique à la plus complète, dès le premier dollar dépensé ou en complément de la Caisse des Français de l’Étranger (CFE). Ce contrat est géré par Whealth International, un spécialiste basé aux Emirats et disposant d’un large réseau de soins dans les pays du Golfe. Pour demander un devis, contactez-nous !

Vous avez maintenant en main toutes les informations nécessaires pour envisager votre expatriation aux Emirats Arabes Unis !

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur...

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 370 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

Présentation générale

Les Emirats Arabes Unis sont un état fédéral du Moyen-Orient composé de sept émirats :   Abu Dhabi, Dubaï, Ajman, Charjah, Fujaïrah, Ras el Khaïmah et Oumm al Qaïwaïn. Sur les plus de 9 millions d’habitants de ce pays, près de 85% proviennent de l’étranger. C’est tout simplement le pays qui accueille la plus importante proportion d’expatriés au monde !  La plupart d’entre eux se trouvent aux émirats d’Abu Dhabi et de Dubaï, attirés par le soleil et les salaires élevés qui sont monnaie courante.

Une culture à part

Aux Emirats Arabes Unis, vous serez certainement surpris par la dualité de la culture locale, attachée à ses origines tout en allant irrémédiablement vers l’avenir.

Vivre aux Emirats Arabes Unis est une expérience qui peut grandement ouvrir votre horizon personnel et professionnel, car le pays accueille de nombreuses nationalités. Vous serez donc amené à travailler et à vivre parmi des cultures totalement différentes, un challenge qui peut se révéler très enrichissant ! Cela demande néanmoins une certaine capacité d’adaptation, que vous obtiendrez certainement en faisant preuve d’ouverture d’esprit et de souplesse.

Dès votre arrivée, l’appel des prières cinq fois par jour vous rappellera que vous êtes avant tout dans un pays musulman. Le port du voile pour les femmes n’est pas obligatoire, mais jusqu’à présent celles-ci n’ont toujours pas les mêmes droits que les hommes. La culture est restée en tous points très conservatrice. D’une manière générale, vous allez vite comprendre que pour un regard extérieur, ce pays représente avant tout la paix et l’ordre, la propreté et l’organisation. Comme dans tout pays à la culture différente, veillez à respecter les mœurs locales afin de vous intégrer le plus facilement possible.

Les EAU proposent également une offre culturelle toujours plus variée, notamment avec la construction d’un quartier culturel sur l’île de Saadiyat, à Abu Dhabi, qui accueille depuis peu le Louvre Abu Dhabi.

Travailler aux Emirats Arabes Unis

On connaît les Emirats Arabes Unis pour son économie basée sur la production et l’exportation de pétrole. Mais cette manne financière a dû faire face à la chute des cours du baril, et le gouvernement a dû s’atteler à une politique de diversification. Les secteurs du bâtiment, des transports, de la haute technologie, de la finance ainsi que le développement du tourisme sont autant de nouveaux marchés qui se développent aux Emirats, attirant ainsi toutes sortes de profils. Quelles que soient vos compétences et votre expérience, il est possible de trouver une opportunité intéressante pour travailler aux Emirats Arabes Unis.

Quels que soient votre secteur d’activité et votre niveau d’étude, sachez que la pratique de l’anglais est un indispensable. Notez également que plusieurs centaines d’entreprises françaises sont implantées aux Emirats Arabes Unis dans des secteurs aussi variés que l’industrie du luxe, de l’agroalimentaire, l’ingénierie, l’énergie, des transports… autant d’opportunité pour vous de trouver un emploi où votre francophonie sera valorisée ! Vous pouvez également tenter de trouver un VIE auprès de ces sociétés.

Lors de vos recherches d’emploi, il est conseillé de ne pas démarcher les sociétés pendant le mois du ramadan, période durant laquelle les heures de travail sont raccourcies et le processus d’embauche n’est pas la priorité des entreprises. La période décembre/janvier correspond aux congés d’hiver, où de nombreux expatriés rentrent dans leurs pays pour passer les fêtes de fin d’année en famille. Ici aussi, l’embauche passe au second plan. La période estivale semble la plus propice à votre recherche d’emploi, car elle correspond à la saison des départs pour de nombreux expatriés, qui se calquent sur le calendrier scolaire.

Le visa de travail aux Emirats Arabes Unis

Pour travailler aux Emirats Arabes Unis, vous avez besoin d’un visa et d’un permis de travail.

Si vous avez trouvé un emploi aux Emirats Arabes Unis depuis l’étranger, vous aurez alors seulement besoin d’un passeport valide pour un minimum six mois au moment de l’entrée sur le territoire et de photographies couleur récentes. Ce sera ensuite à votre entreprise de s’occuper de la procédure et de tous les frais relatifs à l’obtention de votre permis de travail.

Si vous souhaitez effectuer vos recherches d’emploi sur place, c’est également possible en arrivant avec un visa de tourisme dans un premier temps. Les personnes de nationalités française ou européenne n’ont pas besoin de faire de demande de visa en amont, et recevront directement un visa valable 90 jours à l’arrivée. Une fois sur place, vous pourrez alors obtenir un permis de travail si la société souhaitant vous engager vous sponsorise, en suivant la procédure expliquée précédemment. Il sera alors possible de demander une modification de votre visa touristique en permis de travail sans quitter les Emirats. La démarche est également possible en sortant et entrant à nouveau dans le pays.

Attention, il est bon de noter que les personnes porteuses de maladies sexuellement transmissibles ne sont pas éligibles à l’obtention d’un permis de travail aux Emirats Arabes Unis.

Les démarches d’obtention de visas sont en constante évolution. Afin d’avoir des informations actualisées et fiables, il est fortement conseillé de vous rapprocher de l’Ambassade de France située à Abu Dhabi ou celle des Emirats Arabes Unis à Paris.

Une fois installé aux Emirats Arabes Unis, nous vous conseillons de vous inscrire au Consulat, ce qui vous permettra d’être enregistré comme Français de l’Étranger (et de voter depuis l’étranger, par exemple). Une plateforme en ligne dédiée facilite vos démarches sur le site du Consulat Général de France à Dubai.

Les conditions du travail aux Emirats Arabes Unis

Aux Emirats Arabes Unis, le contrat de travail pour les expatriés regroupe salaire et de nombreux avantages dont nous n’avons pas l’habitude chez nous. En effet, il est courant que l’entreprise dans laquelle vous travaillez prenne en charge intégralement ou en partie votre logement, l’achat d’un nouveau mobilier, votre forfait téléphonique et une partie de votre nourriture. Cela peut même aller encore plus loin avec la prise en charge d’un A/R dans votre pays d’origine pour vous et votre famille, les frais de scolarité de vos enfants ou encore vos frais de déménagement. Tout cela doit être négocié au moment de la signature de votre contrat de travail.

L’emploi aux Emirats Arabes Unis est régi par un code du travail beaucoup moins rigide qu’en France, qui facilite grandement l’embauche, mais également le licenciement (pas de préavis requis). Par conséquent, il n’est pas rare de changer plusieurs souvent d’employeur. Il n’existe pas de salaire minimum, et la durée légale de travail est de 48 heures par semaine. Côté vacances, vous bénéficiez de 30 jours de congés annuels. Aux Emirats Arabes Unis, le vendredi est le seul jour chômé de la semaine, mais la plupart des entreprises observent tout de même une semaine de 5 jours de travail avec un congé le samedi. Le dimanche est donc considéré comme le premier jour de la semaine.

Aux Emirats Arabes Unis, il est possible que votre employeur conserve votre passeport. Dans le cas d’une rupture de contrat de travail unilatérale, il pourra alors enregistrer votre passeport auprès du service de l’immigration, ce qui entraîne une interdiction temporaire de séjour dans le pays. Soyez donc vigilant et respectueux des démarches dans le cas où vous souhaitez quitter votre emploi !

Le marché de l’emploi à Dubaï

Dubaï est sans conteste la ville qui attire le plus d’expatriés aux Emirats Arabes Unis. Le marché du travail y est très hétérogène et interculturel. Si vous avez un niveau d’études supérieures et quelques années d’expérience, vous trouverez certainement une opportunité dans les secteurs à forte demande comme l’informatique, la restauration, le luxe, les hautes technologies ou encore le tourisme. Dû aux nombreux expatriés présents à Dubaï, la compétition y est rude, et il n’est pas rare de changer régulièrement de poste.

Le marché de l’emploi Abu Dhabi

Abu Dhabi représente la seconde destination préférée des expatriés aux Emirats Arabes Unis. Les secteurs qui recrutent le plus font partie de l’industrie énergétique : pétrole, gaz, carrière, mine, énergies renouvelables, mais également le secteur de la finance et de l’assurance. La présence forte de nationalités diverses et variées dynamise également les entreprises d’agroalimentaire, de tourisme, d’immobilier, de restauration ou encore le domaine de la santé. Abu Dhabi est la capitale du pays, et à ce titre abrite de nombreuses institutions officielles, de ministères et d’ambassade. Vous pouvez donc y envisager une carrière dans la diplomatie ou les relations internationales. La ville accueille également le siège de nombreuses multinationales.

Les transports aux Émirats Arabes Unis

Avion

Si vous vous déplacez entre les différents émirats, la solution la plus rapide et confortable est évidemment l’avion. Les trois compagnies locales Air Arabia, Emirates et Etihad proposent toutes des vols internes à des tarifs intéressants.

Transports en commun

Les transports en commun sont assez limités aux Emirats Arabes Unis. Dubaï dispose d’un métro moderne et propre, qui vous permettra de vous déplacer rapidement d’un point à l’autre de la ville. Il n’existe pas encore de réseau de train à travers le pays, bien que ce projet se retrouve souvent dans l’actualité. Il existe néanmoins un monorail à Palm Jumeirah, qui relie l’archipel artificiel au continent. Côté bus urbains, Dubaï et Abu Dhabi disposent de lignes accessibles et bon marché. Les lignes interurbaines sont rares (même si vous pouvez tout de même compter sur une ligne expresse Dubaï-Abu Dhabi). Il est à noter que les places à l’avant des bus sont réservées aux femmes.

Voiture

Compte tenu de la modernité des infrastructures routières du pays et du coût de l’essence très bas, il n’est pas étonnant que beaucoup d’expatriés préfèrent circuler en voiture. Si vous souhaitez conduire aux Emirats Arabes Unis, vous pouvez le faire dans un premier temps avec un permis de conduire international. Cela peut être suffisant pour la location d’un véhicule. Si vous souhaitez acquérir une voiture, il vous faudra échanger votre permis français pour un permis de conduire émirati. Plus d’informations sur la procédure. 

Une fois au volant, restez sur vos gardes ! Comme dans les autres pays du Moyen-Orient, la conduite des Emiratis est assez “dynamique” : dépassement de vitesse fréquent, oubli des clignotants, dépassement par la droite, piétons traversant en dehors des passages prévus à cet effet…Les limitations de vitesse en ville varient selon les émirats, renseignez-vous bien avant de prendre la route !

Il va sans dire que l’alcool au volant est interdit, comme dans le monde entier. Néanmoins, les Emirats Arabes Unis appliquent une tolérance zéro face à la conduite en état d’ivresse, et vous risquez une forte amende, voire même la prison ! Pensez-y avant de prendre le volant.

Taxi

Les déplacements en taxi sont monnaie courante aux Emirats Arabes Unis. Les prix sont très abordables et fixes (compteur systématique). Si vous êtes une femme seule, vous pouvez emprunter l’un des taxis roses qui quadrillent les villes de Dubaï et d’Abu Dhabi, en prenant soin de toujours monter à l’arrière pour éviter tout malentendu.

La vie au quotidien lors d’une expatriation aux Emirats Arabes Unis

Climat

Le climat est bien sûr le grand attrait des Emirats Arabes Unis. D’octobre à mai, le climat est tempéré et le mercure en journée avoisine les 25/30°C. Par contre, de mai à septembre, le thermomètre peut atteindre 45 degrés ! Heureusement, toutes les habitations et locaux commerciaux sont généralement climatisés. Même les bus sont désormais légalement tenus d’avoir une climatisation ! D’après de nombreux expatriés, ce climat favorise l’impression de vacances que l’on peut avoir en résidant sur place, même si l’on en arrive parfois à regretter de ne plus avoir de saisons.

Hébergement

Se loger aux Emirats Arabes Unis en tant qu’expatriés est assez aisé. Vous trouverez pléthore d’offres de logement modernes. La disparité de loyer est forte entre les émirats, mais dans l’ensemble l’offre immobilière reste stable (et, comme cité plus haut, votre employeur peut intégralement ou en partie prendre en charge votre loyer).

Pour vous loger, vous aurez le choix entre de grands immeubles en centre-ville, ou encore des “compounds”, des regroupements de villas en périphérie de la ville proposant des prestations améliorées, comme une piscine ou des équipements sportifs. Les baux locatifs sont signés et payés pour un an. Néanmoins, il est possible de négocier avec votre propriétaire en paiement en deux à quatre fois, par chèque. La climatisation est généralement comprise dans le loyer, mais vous devrez payer votre consommation d’eau, d’électricité ainsi qu’une taxe locale de 5% du montant de votre loyer.

A Dubaï, les quartiers résidentiels se trouvent dans les quartiers de Umm Suqueim, Sheikh Zayed Road, Arabian Ranches, Barsha, Emirates Hills ou encore Jumeirah.

A Abu Dhabi, vous trouverez certainement votre bonheur sur la corniche, composée des quartiers résidentiels de Tourist Club, Bateen et Khalidiya, à proximité du centre-ville.

Attention, aux Emirats Arabes Unis la colocation n’est pas officiellement autorisée, notamment pour les personnes de sexe opposé non mariées. Pour un bail locatif ou même une chambre d’hôtel, un couple devra donc obligatoire être marié pour partager un logement.

Vie sociale

Dans un pays qui regroupe tant de nationalités, la vie sociale s’organise assez aisément, et il est facile de se faire de nouveaux amis. Il existe de nombreux groupes d’expatriés, par nationalité ou secteur d’activité, ou encore par lieu de résidence. Vous trouverez certainement votre bonheur ! A Dubaï et Abu Dhabi, la vie nocturne est très animée. Vous y trouverez des restaurants de toutes les nationalités et pour tous les types de budget.

Education

L’éducation aux Emirats Arabes Unis représente un coût non négligeable, même pour les plus petits de vos bambins. La société qui vous emploie peut parfois participer au coût de l’enseignement de vos enfants. Les cours commencent tôt le matin (vers 7h45) et se terminent entre 13 et 15h, ce qui laisse beaucoup de temps libre l’après-midi pour des activités extrascolaires. Abu Dhabi et Dubaï proposent différentes offres d’établissements français ou internationaux. Certaines, victimes de leur succès, n’acceptent de nouveaux étudiants que sur liste d’attente. Nous vous conseillons donc de commencer vos démarches le plus rapidement possible, pour mettre toutes les chances de votre côté pour intégrer votre enfant à l’établissement de votre choix. Côté enseignement supérieur, il existe depuis quelques années L’université Paris-Sorbonne-Abu Dhabi, un établissement émirati, en partie francophone, créé à la suite d’un accord entre l’université française Paris-Sorbonne et le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche de l’émirat d’Abu Dhabi. Sur le même principe, la New York University Abu Dhabi a ouvert ses portes en 2010.

La santé aux Emirats Arabe Unis

Les soins médicaux aux Emirats Arabes Unis sont de très bonne qualité et les infrastructures hospitalières de premier plan, et vous y serez remarquablement bien soigné. Néanmoins, cette excellence à un prix : les dépenses relatives à la santé sont extrêmement chères.Une consultation de médecin généraliste vous coûtera 95 euros tandis qu’une consultation de médecin spécialiste oscillera entre 100 et 240 euros selon les cas. Il est donc très important d’être bien couvert, surtout si vous avez l’intention de passer par des hôpitaux ou cliniques privés.

La couverture médicale est obligatoire pour travailler aux Emirats Arabes Unis, elle est le plus souvent incluse dans le package proposé par votre employeur. Les expatriés désirant souscrire une assurance santé ne peuvent le faire qu’auprès d’assureurs locaux homologués. Un peu sur le principe de l’Obamacare aux Etats-Unis, les assurances santé doivent être commercialisées par un assureur local pour être valables.

ACS, en partenariat avec la Dubaï Insurance Company, a conçu le contrat d’assurance expatriation ACS EAU, conforme à la législation des Émirats relative à l’émission et au renouvellement des visas. Nous vous proposons une couverture santé qui s’adapte à vos besoins, de la plus basique à la plus complète, dès le premier dollar dépensé ou en complément de la Caisse des Français de l’Étranger (CFE). Ce contrat est géré par Whealth International, un spécialiste basé aux Emirats et disposant d’un large réseau de soins dans les pays du Golfe. Pour demander un devis, contactez-nous !

Vous avez maintenant en main toutes les informations nécessaires pour envisager votre expatriation aux Emirats Arabes Unis !

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur...

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 370 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Un commentaire sur "S’expatrier aux Emirats Arabes Unis : le guide complet"

  1. La redaction dit :

Laisser votre commentaire