Sénégal : « Tous les travailleurs du CROUS sont prêts à tuer un étudiant » Babacar Fall en veut à Birima


Video player

Il y a quelques semaines, des altercations entre étudiants et forces de l’ordre pour le paiement des bourses avaient causé la mort de l’étudiant Fallou Sène. Epris de colère, les étudiants de l’Université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis avaient saccagé le CROUS et fait d’autres dégâts au sein de l’UGB.

Comme une traînée de poudre, les étudiants des autres universités, notamment celle de Dakar, ont, eux aussi, manifesté leur contrariété.

Pour les calmer, le président Macky Sall a dû faire un travail de titan pour calmer leurs ardeurs. En effet, après avoir présenté ses condoléances à la famille éplorée, il a remis une enveloppe de 10 millions Francs CFA et deux billets pour la Mecque aux parents de la victime et fait du fils du défunt un pupille de la nation.

Mieux, il a augmenté le montant de la bourse des étudiants, réduit le prix du ticket de restauration et envoyé l’Inspection Générale d’Etat en gendarme pour faire la lumière sur la lenteur de paiement des bourses.

C’est ainsi que les étudiants ont bien voulu reprendre les cours, mais de façon timide.

Des propos irrespectueux et violents

A présent, la vidéo de Birima Ndiaye circule, et de manière virale. Selon des sources d’Afrikmag, cette vidéo date de 2017, mais les propos qu’il y tient sont tellement violents qu’ils provoquent toujours la colère chez certaines personnes. Quelques semaines après le drame de l’UGB, ces propos refont surface.

« Tous les travailleurs du CROUS sont armés, prêts à tuer un étudiant. On ne nous déshonore jamais. Nous sommes des citoyens sénégalais, dignes de ce nom qui font leur travail correctement. On n’acceptera jamais qu’un étudiant nous traite comme un imbécile dans notre bureau. Soit l’Etat prend ses responsabilités, soit nous, en tant que travailleurs, nous prendrons notre responsabilité. Nous n’accepterons jamais que des bandits de grand chemin essayent de nous massacrer, de nous tuer. Voilà la vérité, c’est des enfants de p*te ».

Pour Babacar Fall, journaliste dans le même groupe, Birima doit rendre le tablier.

« Birima doit sortir de Tfm!!! Peu importe le contexte dans lequel il a tenu ces graves propos ! Il ne doit plus être sur le plateau de Jakaarlo…par respect pour nous-mêmes »

Lecteur vidéo
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire