En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Découvrez nos offres pour annonceurs - Publicité 4 Publicité 4 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Visitez 3Vision Group - Publicité 3 Publicité 3 banner Publicité 3

Scandale à l’ambassade du Cameroun en Russie : Des accusations de népotisme et de discrimination



Des allégations choquantes émergent de l’ambassade du Cameroun en Russie, où le personnel dénonce un traitement discriminatoire et des pratiques injustes menées par Madame Effa, 1er secrétaire de l’ambassade. Accusée de népotisme et de maltraitance envers le personnel, Mme Effa serait devenue la figure dominante de l’ambassade, avec l’ambassadeur Mahamat Paba Sale à ses côtés.

Selon les révélations du personnel, Mme Effa aurait récemment licencié un chauffeur et un interprète suite à des désaccords, et aurait refusé des passeports de service à plusieurs employés avec lesquels elle ne s’entend pas. De plus, des injustices salariales et des discriminations seraient monnaie courante : les employés recrutés par Mme Effa toucheraient des salaires plus élevés que leurs collègues camerounais, même en période d’essai, sans justification quant à leurs qualifications.

Lire aussi : L’Éthiopie s’apprête à permettre la propriété immobilière étrangère

« Les russes recrutés à l’ambassade touchent plus que les camerounais. Ils ont droit aux pauses d’une heure, alors que les camerounais non. Ils peuvent venir en retard et mentir sur la liste de présence, mais dès qu’un camerounais vient en retard, elle coupe sa prime », dénonce un membre du personnel, illustrant l’injustice flagrante régnant au sein de l’ambassade.

Article Russie Afrique

De telles pratiques ont créé des tensions palpables parmi le personnel, exacerbées par le fait que la secrétaire de l’ambassadeur, après presque dix ans de service, touche moins que les employés recrutés par Mme Effa et les ressortissants russes. Cette situation inacceptable soulève des questions sur la gouvernance et l’éthique au sein de l’ambassade, appelant à une enquête approfondie pour remédier à ces injustices et restaurer la confiance au sein de l’institution diplomatique.

Rejoignez DOINGBUZZ PREMIUM

Découvrez un monde de contenus exclusifs et d'opportunités.

Accédez Maintenant

Lancez-vous dans une nouvelle aventure avec DoingBuzz

Découvrez une multitude d'offres d'emploi et de bourses d'études adaptées à votre parcours.

doingbuzz DIRECT
Mots-clés associés à l'article :

Newsletter

Abonnez-vous et accédez à tous nos articles en premier !