People

Santé: Découvrez la différence entre une crise cardiaque et un arrêt cardiaque soudain

Santé: Découvrez La Différence Entre Une Crise Cardiaque Et Un Arrêt Cardiaque Soudain

Les gens utilisent souvent ces termes de manière inappropriée, mais ce ne sont pas des synonymes.

Une crise cardiaque se produit lorsque le flux sanguin vers le cœur est bloqué, et un arrêt cardiaque soudain se produit lorsque le cœur fonctionne mal et s’arrête soudainement de battre de manière inattendue.

Une crise cardiaque est un problème de « circulation » et un arrêt cardiaque soudain est un problème «électrique ».

Qu’est-ce qu’une crise cardiaque ?  

La crise cardiaque survient lorsqu’une artère bloquée empêche le sang riche en oxygène d’atteindre une partie du cœur.  Si l’artère bloquée n’est pas rouverte rapidement, la partie du cœur normalement nourrie par cette artère commence à mourir.  Plus une personne reste longtemps sans traitement, plus les dommages sont importants.

Les symptômes d’une crise cardiaque peuvent être immédiats et intenses.  Le plus souvent, les symptômes commencent lentement et persistent pendant des heures, des jours ou des semaines avant une crise cardiaque.  Contrairement à l’arrêt cardiaque soudain, le cœur ne s’arrête généralement pas de battre pendant une crise cardiaque.

Les symptômes de crise cardiaque chez les femmes peuvent être différents de ceux des hommes.

À lire aussi :   recrutement d'un Chef de Projet Santé

Qu’est-ce qu’un arrêt cardiaque ?

Un arrêt cardiaque soudain survient soudainement et souvent sans avertissement.  Il est déclenché par un dysfonctionnement électrique du cœur qui provoque un rythme cardiaque irrégulier (arythmie).

Avec son action de pompage perturbée, le cœur ne peut pas pomper le sang vers le cerveau, les poumons et d’autres organes.  Quelques secondes plus tard, une personne perd connaissance et n’a plus de pouls.  La mort survient en quelques minutes si la victime ne reçoit pas de traitement.

Quel est le lien?

Ces deux affections cardiaques distinctes sont liées.  Un arrêt cardiaque soudain peut survenir après une crise cardiaque ou pendant la récupération.  Les crises cardiaques augmentent le risque d’arrêt cardiaque soudain.

La plupart des crises cardiaques ne conduisent pas à un arrêt cardiaque soudain.  Mais lorsqu’un arrêt cardiaque soudain survient, la crise cardiaque est une cause fréquente.

D’autres affections cardiaques peuvent également perturber le rythme cardiaque et entraîner un arrêt cardiaque soudain.

Ceux-ci incluent un muscle cardiaque épaissi (cardiomyopathie), une insuffisance cardiaque, des arythmies, en particulier une fibrillation ventriculaire et un syndrome du Q-T long.

À lire aussi :   GROUPE SOS Santé Recrute en France Un Standardiste/Aide Comptable H/F

Une action rapide peut sauver des vies.  Découvrez ce qu’il faut faire si quelqu’un subit une crise cardiaque ou un arrêt cardiaque.

Que faire : crise cardiaque

Dès les premiers signes d’une crise cardiaque, il est important de parler à la victime pour comprendre la situation, l’installer en position de repos et appeler les secours.

‍Suivez surtout les consignes des secours. Le traitement d’urgence pourra commencer dès l’ambulance ou à l’hôpital.

En fonction de la gravité, il sera possible de traiter la crise cardiaque en prenant des médicaments, en subissant une intervention médicale ou en modifiant ses habitudes de vie.

 

 

Le personnel compétent est également formé pour ranimer quelqu’un dont le cœur s’est arrêté.  Les patients souffrant de douleurs thoraciques qui arrivent en ambulance reçoivent généralement un traitement plus rapide à l’hôpital également.

Que faire : Arrêt cardiaque soudain

La victime d’un arrêt cardiaque est en danger de mort immédiate. 3 actions sont essentielles à réaliser pour donner toutes les chances de survie à la victime en attendant l’arrivée des secours : Alerter, Masser et Défibriller le plus tôt possible.

À lire aussi :   Santé : une étude révèle des conséquences dévastatrices quand on dort moins de 7 heures par nuit
Etape 1 : Alerter les secours

Plus tôt vous appelez les secours, plus tôt la victime sera prise en charge.

Etape 2 : Réaliser un massage cardiaque


Le massage cardiaque permet de remplacer le travail du cœur de manière artificielle provisoirement afin de maintenir un flux sanguin et un apport d’oxygène dans le cerveau.

Etape 3 : Utiliser un défibrillateur le plus tôt possible

A partir du moment où les électrodes du défibrillateur sont posées sur la victime, le défibrillateur analyse l’activité électrique du cœur.

S’il reconnaît la situation de fibrillation ventriculaire, alors le défibrillateur délivre un choc électrique qui a pour but de resynchroniser l’activité électrique du cœur pour lui permettre de rebattre à nouveau.

Il n’y a aucun risque à utiliser un défibrillateur. La plupart sont totalement automatiques et vous guident vocalement. Vous ne pouvez pas prendre de mauvaise décision, et si la personne respire, il ne délivrera pas de choc.

Santé: Découvrez La Différence Entre Une Crise Cardiaque Et Un Arrêt Cardiaque Soudain

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

🚨DOINGBUZZ ACTUALITE NEW Pour offres d'emploi 👉🏾 -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun  -🇨🇲 Cameroun  groupe emploi whatsapp doingbuzz

Cliquer ici pour les autres groupes👆

Cliquer ici 👆

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!😍 ACTUALITE via Telegram 😍 Offre d'emploi via Telegram .

-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun  -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

--
redaction web
pages
togopapel

Laisser votre commentaire