Russie : Moscou bloque les sites d’information « indépendants »


Video player

 

Les autorités russes ont bloqué plusieurs médias indépendants, dont le site web d’information Mediazona, alors que le Kremlin cherche à contrôler la couverture de sa guerre en Ukraine.

Les autorités ont bloqué un certain nombre de médias numériques, dont Mediazona, Republic, Snob.ru et Agentstvo si l’on en croit le groupe de défense des droits numériques Roskomsvoboda.

Les médias indépendants avaient été visés suite à une demande du bureau du procureur général datée du 24 février, le jour où le président Vladimir Poutine a ordonné aux troupes d’envahir l’Ukraine.

Mediazona a déclaré qu’il avait été bloqué pour avoir couvert honnêtement ce qui se passe en Ukraine.

Mediazona a ajouté que Moscou a introduit ces derniers jours la censure militaire et qu’il n’y a presque plus de médias indépendants dans le pays.

Republic a pour son part indiqué que le chien de garde des communications de l’État ne l’avait pas informé de la raison du blocage, mais a laissé entendre que les lecteurs pourraient toujours y accéder via un VPN (Virtual Private Network).

Roskomsvoboda a affirmé que les sites web de plusieurs journaux régionaux et médias en ligne avaient également été bloqués.

En effet, depuis que Poutine a ordonné l’envoi de troupes en Ukraine, les autorités ont lancé une répression sans précédent contre les médias russes déjà assiégés. Plus tôt cette semaine, la station de radio Ekho Moskvy et la chaîne de télévision Dozhd, deux des principaux médias libéraux russes, ont toutes deux cessé de fonctionner.
Des dizaines de journalistes et de médias indépendants, dont Dozhd ont déjà été désignés comme agents étrangers par les autorités et de nombreux reporters et rédacteurs ont été contraints de quitter le pays.

Le principal journal indépendant russe Novaya Gazeta, dont le rédacteur en chef Dmitry Muratov a reçu le prix Nobel de la paix en 2021, a allégué après le début de l’attaque contre l’Ukraine qu’il ne couvrirait pas le conflit, citant une nouvelle législation sur les reportages sur l’armée.

Mediazona est une publication en ligne indépendante qui écrit sur les affaires judiciaires et les violations des droits des prisonniers, entre autres sujets.

Le point de vente a été fondé en 2014 par Nadezhda Tolokonnikova et Maria Alyokhina, membres de Pussy Riot, après avoir purgé une peine de prison pour avoir protesté contre le régime de Poutine dans une église.

Pour rappel, Snob.ru et Republic se consacrent à la publication de nouvelles et d’analyses de dernière minute. Agentstvo (anciennement Proekt) est un média russophone indépendant spécialisé dans le journalisme d’investigation. Le point de vente a précisé qu’il continuerait à fonctionner.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire