Royaume-Uni : Des membres du conseil d’administration de Huawei démissionnent


Video player

Deux administrateurs non exécutifs de la succursale britannique de Huawei ont démissionné en raison de la position de l’entreprise sur le conflit en Ukraine.

Andrew Cahn et Ken Olisa, les deux démissionnaires ont estimé que l’incapacité de l’entreprise à condamner rapidement l’invasion russe avait rendu leurs positions intenables. Pour sa part, Huawei s’est contenté de remercier les deux hommes pour leurs conseils inestimables.

Ils auraient visiblement voulu que Huawei condamne rapidement l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

Par ailleurs, Andrew Cahn et Ken Olisa ont estimé que bien qu’il s’agisse d’une situation complexe pour l’entreprise, la position de l’entreprise était en contradiction avec leurs attentes en tant qu’administrateurs.

Un responsable de Huawei qui a requis l’anonymat ne tarit pas d’éloges envers les démissionnaires « Andrew Cahn et Ken Olisa ont apporté une expérience considérable du monde des affaires et de la technologie au conseil d’administration de Huawei Royaume-Uni lorsqu’ils ont été nommés, respectivement en 2015 et 2018 », confesse-t-il.

Il faut souligner que les deux administrateurs britanniques démissionnaires ont montré un soutien solide à l’engagement de Huawei envers le Royaume-Uni et ont contribué à faire respecter les normes les plus élevées de gouvernance d’entreprise.

Pour rappel, la nouvelle des démissions intervient alors que les États-Unis ont averti les entreprises chinoises de ne pas enfreindre les restrictions sur les exportations de technologies vers la Russie.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire