Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Relations de Macron avec la presse : première tension
21/05/2017 à 12h03 par La redaction

Relations de Macron avec la presse : première tension

Relations de Macron avec la presse : première tension

Nous parlons avec vous, Amaury de Rochegonde, de la communication du président Macron qui vient de connaître son premier couac à l’occasion de son voyage au Mali.

Une quinzaine de sociétés de journalistes, dont celle de RFI, mais aussi une dizaine de patrons de rédaction soutenus par Reporters sans frontières, ont protesté jeudi contre l’initiative de l’Elysée de préférer des journalistes spécialistes de défense plutôt que des journalistes politiques pour couvrir le voyage présidentiel à Gao, au Mali.

Dans une lettre, les rédactions ont exprimé « leurs inquiétudes quant à l’organisation de la communication » du président en rappelant qu’il « n’appartient pas à l’Elysée » de choisir les journalistes aptes à suivre un déplacement présidentiel et qu’à l’heure où la défiance pèse sur l’information, « cela ajoute à la confusion entre communication et journalisme ». Le lendemain, L’Elysée a tenté de déminer l’affaire en assurant n’avoir « jamais imposé un journaliste plutôt qu’un autre » et s’être contenté « d’ouvrir » cette « option ».

Si cette maladresse est jugée préoccupante, c’est qu’elle s’inscrit dans une volonté de réécriture de la communication présidentielle qui vise à mieux encadrer le discours gouvernemental, voire à verrouiller toute intervention d’un ministre, au profit de la parole rare, pyramidale, du chef de l’Etat. On l’a vu à l’occasion du Conseil des ministres où les fraîchement nommés n’ont pas pu s’exprimer devant les micros dans la cour de l’Elysée, comme il est de tradition, et où les photographes n’ont pas pu être présents pour la photo officielle du gouvernement.

La photo a été prise à l’intérieur du palais, devant un escalier, où le gouvernement apparaît resserré pour signifier que tout repose désormais sur la cohésion de l’équipe. Et tant pis si, au passage, la nouvelle secrétaire d’Etat à l’Egalité des femmes, Marlène Schiappa, a fait les frais de ce resserrement en n’apparaissant qu’à moitié visible sur le cliché.

Christophe Castaner, le porte-parole du gouvernement, a bien assumé cette nouvelle ère de communication maîtrisée en indiquant qu’il s’agissait de tourner le dos à « l’intensité de la relation entre journalistes et politiques » qui avait caractérisé l’ère Hollande et que s’il y avait besoin de transparence, ce n’était pas au moment où la presse le décidait.

Une façon d’en revenir à une vision mitterrandienne des relations avec les médias un peu datée à l’heure où il est difficile pour toute institution d’être autre chose qu’une maison de verre. Et puis, le choix des journalistes accrédités rappelle les pratiques de Donald Trump et va un peu à l’encontre des paroles exprimées le 3 mai par le secrétaire général d’En marche ! Richard Ferrand, pour la Journée mondiale de la liberté de la presse.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 284 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Offre d'emploi et concours

Plus sur Doingbuzz

booba et mhd

16/01/2021

Booba annonce...

Le featuring entre Booba et MHD est...
Soldat

16/01/2021

Un soldat...

  Une histoire d'assassinat secoue actuellement la...
Togo : le couvre-feu de nouveau décrété ( Gouvernement)

16/01/2021

Togo :...

La lutte contre le coronavirus n'est pas...
Profanation de la Bible, que disent les autorités togolaises ?

16/01/2021

Profanation de...

La scène peu recommandable offerte par l’artiste...
Togo : Le MEJ rend propre le CMS de Kévé

16/01/2021

Togo :...

Le Mouvement pour l'Épanouissement des Jeunes, (MEJ)...
CHAN 2021 : les mots de Victoire Dogbé aux Éperviers du Togo

16/01/2021

CHAN 2021...

Les éperviers locaux ont reçu le drapeau...
USA : les émeutiers du Capitole voulaient assassiner les élus

16/01/2021

USA : les émeutiers du...

Les inquiétudes autour de l'assaut des pro-Trump...
États-Unis : record du nombre de femmes au Congrès

16/01/2021

États-Unis :...

Le Congrès américain n'aura jamais compté autant...
Côte d'Ivoire : Guillaume Soro adresse un message émouvant à Aïcha Koné

16/01/2021

Côte d’Ivoire...

En dehors d'être un fervent politicien, Guillaume Soro est...
Analyse : Pourquoi quitter WhatsApp pour d'autres applications est inutile ?

15/01/2021

Analyse :...

  Avec plus de 1 Milliard d'utilisateurs...
tina glamour

15/01/2021

Tina Glamour...

Il y a de ces hommes qui...
Rudy Giuliani : "mon commentaire sur le combat à mort n’était pas un appel à la violence"

15/01/2021

Rudy Giuliani...

Après avoir appelé à un « combat à...
Erickson le zulu

15/01/2021

Erickson Le...

Mort le 16 Février passé à Créteil...
URGENT/ L'artiste togolais Yayoo Boss promet de brûler aussi le Coran

15/01/2021

URGENT/ L’artiste...

Après avoir brûlé la sainte Bible, l’artiste...
Sadio Mané entame un nouveau chantier  dans son village (vidéo)

15/01/2021

Sadio Mané...

Bonne nouvelle. La star de Liverpool, Sadio...
Mercato hivernal: quelques informations sur les départs et les arrivées des joueurs

15/01/2021

Mercato hivernal:...

Le mercato hivernal a ouvert ses portes...
Laye : l’apprenti boulanger guinéen de Besançon régularisé

15/01/2021

Laye :...

Visé par une obligation de quitter le...
Togo: le ministre Lidi K. Bessi-Kama donne feu vert pour la reprise des activités sportives exceptés les sports de masses

15/01/2021

Togo: le...

Dans une note adressée au président du...
Tournoi UFOA-B U17: La disqualification du Togo, à qui la faute?

15/01/2021

Tournoi UFOA-B...

Les éperviers cadets ont été disqualifiés du...
Santé : voici 5 pires aliments pour votre foie

15/01/2021

Santé :...

Des pires aliments pour votre foie. Parmi...

Nous parlons avec vous, Amaury de Rochegonde, de la communication du président Macron qui vient de connaître son premier couac à l’occasion de son voyage au Mali.

Une quinzaine de sociétés de journalistes, dont celle de RFI, mais aussi une dizaine de patrons de rédaction soutenus par Reporters sans frontières, ont protesté jeudi contre l’initiative de l’Elysée de préférer des journalistes spécialistes de défense plutôt que des journalistes politiques pour couvrir le voyage présidentiel à Gao, au Mali.

Dans une lettre, les rédactions ont exprimé « leurs inquiétudes quant à l’organisation de la communication » du président en rappelant qu’il « n’appartient pas à l’Elysée » de choisir les journalistes aptes à suivre un déplacement présidentiel et qu’à l’heure où la défiance pèse sur l’information, « cela ajoute à la confusion entre communication et journalisme ». Le lendemain, L’Elysée a tenté de déminer l’affaire en assurant n’avoir « jamais imposé un journaliste plutôt qu’un autre » et s’être contenté « d’ouvrir » cette « option ».

Si cette maladresse est jugée préoccupante, c’est qu’elle s’inscrit dans une volonté de réécriture de la communication présidentielle qui vise à mieux encadrer le discours gouvernemental, voire à verrouiller toute intervention d’un ministre, au profit de la parole rare, pyramidale, du chef de l’Etat. On l’a vu à l’occasion du Conseil des ministres où les fraîchement nommés n’ont pas pu s’exprimer devant les micros dans la cour de l’Elysée, comme il est de tradition, et où les photographes n’ont pas pu être présents pour la photo officielle du gouvernement.

La photo a été prise à l’intérieur du palais, devant un escalier, où le gouvernement apparaît resserré pour signifier que tout repose désormais sur la cohésion de l’équipe. Et tant pis si, au passage, la nouvelle secrétaire d’Etat à l’Egalité des femmes, Marlène Schiappa, a fait les frais de ce resserrement en n’apparaissant qu’à moitié visible sur le cliché.

Christophe Castaner, le porte-parole du gouvernement, a bien assumé cette nouvelle ère de communication maîtrisée en indiquant qu’il s’agissait de tourner le dos à « l’intensité de la relation entre journalistes et politiques » qui avait caractérisé l’ère Hollande et que s’il y avait besoin de transparence, ce n’était pas au moment où la presse le décidait.

Une façon d’en revenir à une vision mitterrandienne des relations avec les médias un peu datée à l’heure où il est difficile pour toute institution d’être autre chose qu’une maison de verre. Et puis, le choix des journalistes accrédités rappelle les pratiques de Donald Trump et va un peu à l’encontre des paroles exprimées le 3 mai par le secrétaire général d’En marche ! Richard Ferrand, pour la Journée mondiale de la liberté de la presse.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 284 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire

Il...
Il...
C'est l'émouvante...