Actualité Politique, Économie, Sport , en France et du reste
Recrutement pour Chargés de sauvegardes environnementales et sociales
20/03/2021 à 14h32 par Étienne hounkpati

FONDS SOCIAL DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO
Projet de Stabilisation de l’Est de la RDC pour la Paix II

AVIS A MANIFESTATION INTERET

ENREGISTREMENT ET SELECTION DES CANDIDATS AUX POSTES DES CHARGES DE SAUVEGARDES ENVIRONNEMENTALES ET SOCIALES POUR LE KASAÏ CENTRAL, NORD-KIVU, SUD-KIVU, NORD UBANGI et ITURI 

 

N° avis : AMI/07/FSRDC/STEP II/03/21

Pays : République Démocratique du Congo

Source de financement : Banque Mondiale (IDA 6665-ZR/D6420-ZR),

Date de publication : 16 Mars 2021

Date de clôture : 30 Mars 2021

 

1. CONTEXTE

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo (DRC) a obtenu un financement de la Banque mondiale (BM) à hauteur de USD 445 millions pour financer le Projet « STEP 2 », second financement additionnel au Projet pour la Stabilisation de l’Est de la RDC pour la Paix (« STEP »). Le Ministère des Finances, autorité de tutelle du projet, a signé un Accord Subsidiaire avec le Fonds Social de la RDC (FSRDC) pour l’exécution du Projet.

Ce projet de protection sociale a pour objectif d’améliorer l’accès aux moyens de subsistance et aux infrastructures socio-économiques dans les communautés vulnérables du pays. Le Projet STEP 2 comprend cinq composantes : trois composantes techniques, une composante de gestion, et une composante d’intervention d’urgence. Les composantes techniques comprennent, entre autres, la construction et réhabilitation d’infrastructures communautaires, un large programme de filets sociaux, et un appui à la structuration du secteur social. Cinq provinces seront initialement bénéficiaires du projet : Kasaï Central, Ituri, Nord Kivu, Sud Kivu, Nord Ubangi. Une attention particulière est portée aux questions de déplacements forcés.

A ce titre, le FSRDC recrute cinq (5) Chargés de Sauvegardes Environnementales et Sociales (CSAES) pour intégrer l’équipe dédiée à la mise en œuvre du Projet STEP 2 dans ses bureaux provinciaux du Kasaï Central, Nord Kivu, Sud Kivu, Nord Ubangi et de l’Ituri.

Les détails sur le Projet et sur le FSRDC peuvent être obtenus sur les liens suivants : https://projects.worldbank.org/en/projects-operations/project-detail/P171821  et  https://www.fondsocial.cd/

2. DEFIS

  • La mise en œuvre du Projet porte sur 1 000 communautés dans plusieurs provinces, soit une multitude de sites et un très grand nombre de bénéficiaires, estimés à 2.5 millions ;
  • Un grand nombre de bénéficiaires directs sont des déplacés, des réfugiés et leurs communautés d’accueil, localisés dans des zones éloignées difficiles d’accès et affectées par la fragilité, la violence, et des conflits récurrents ;
  • Le Projet comprend une composante de réhabilitation et/ou construction d’infrastructures communautaires de base et une très large composante de transferts sociaux, notamment des transferts monétaires inconditionnels (TMI) d’une part et d’autre part des transferts monétaires conditionnés au travail (« cash-for-work/THIMO »), dans un contexte où le secteur de protection sociale est peu structuré (absence de registre social, etc.) ;
  • Le Projet requiert un mécanisme de Gestion des plaintes (MGP) robuste pour en assurer la redevabilité et la sauvegarde des bénéficiaires et des communautés ;
  • Le Projet nécessite un déploiement rapide et un rythme de mise en œuvre soutenu pour atteindre ses objectifs en 3 ans et demi.

3. MANDAT DU CHARGÉ DE SAUVEGARDES ENVIRONNEMENTALES ET SOCIALES

De façon générale, la mission du Chargé en Sauvegardes Environnementales et Sociales (CSAES) est d’assister le Chef d’Antenne (i) dans la recherche de solutions pratiques aux défis de mise en œuvre du Projet dans le domaine qui est le sien ; et (ii) dans ses relations avec les partenaires publics et privés du domaine dans chacune des provinces où le CSAES est affecté.

Sous la supervision technique du Spécialiste en Sauvegardes Environnementales et du Spécialiste en Sauvegardes Sociales, le CSAES a pour fonction principale de superviser la mise en œuvre technique de tous les instruments de sauvegardes environnementales et socialesdans les communautés bénéficiaires, en particulier la valorisation et la protection de la main d’œuvre locale et garantir  l’atteinte des résultats du volet environnemental et social, en appliquant la stratégie ambitieuse, la planification proactive et la gestion rigoureuse des activités au niveau de sa province d’affectation ;

4. QUALIFICATIONS ET APTITUDES 

Les qualifications et aptitudes indispensables pour cette mission sont les suivantes :

  • Être titulaire d’un diplôme d'études supérieures (Bac+3) dans les domaines suivants : sociologie, anthropologie, techniques de développement, science de l’environnement, ou autre domaine connexe ;
  • Justifier d’au moins 3 années d'expérience professionnelle pertinente dans le domaine de l’évaluation environnementale et sociale des programmes ou projets de développement financés par les partenaires multilatéraux et/ou bilatéraux, dont au moins 2 ans en qualité de chargé des sauvegardes environnementales et sociales ;
  • Être familiarisé(e) avec les politiques de sauvegardes environnementales et sociales de la Banque Mondiale, notamment les Politiques Opérationnelles (PO), et plus précisément la PO 4.12 (Réinstallation involontaire) et la PO 4.10 (Populations Autochtones) ;
  • Avoir une bonne connaissance des textes juridiques nationaux et internationaux applicables en matière de sauvegardes environnementales et sociales ratifiés par la RDC ;
  • Avoir une bonne connaissance des outils standards informatiques (World, Excel, Powerpoint, Internet, etc.) ;
  • Avoir une maîtrise parfaite du français, à l’écrit comme à l’oral.

Les qualifications et aptitudes suivantes sont un atout :

  • Avoir une maitrise dans le screening environnemental et social ;
  • Avoir des notions sur les mécanismes de gestion des plaintes ;
  • Avoir une bonne capacité d’analyse, de rédaction et de synthèse ; un esprit d’initiative et de la rigueur dans le traitement des dossiers ;
  • Posséder une maitrise des langues locales (Swahili, Lingala, Tshiluba) ;
  • Avoir une expérience opérationnelle en RDC ;
  • Avoir l’habitude de travailler avec les structures étatiques et les administrations locales ;
  • Avoir une expérience avec les programmes de développement communautaire, de filets sociaux, y compris de transferts monétaires et, ou, de travaux publics à haute intensité de main d’œuvre ;
  • Avoir le sens de l’organisation et une aptitude à travailler dans une équipe multidisciplinaire, tout en ayant la capacité de travailler efficacement de manière indépendante ;
  • Disposer de qualités de leadership avec de bonnes capacités de communication et de relations interpersonnelles ;
  • Être dynamique, prêt à aller sur le terrain avec les équipes et à la rencontre des bénéficiaires et communautés, et avoir une très forte motivation pour une mission compliquée dans un environnement difficile.

5. LIEU ET CONDITION DE TRAVAIL 

Il est prévu le recrutement de cinq (05) CSAES qui seront affectés dans les chefs-lieux des provinces concernées par le Projet (Nord-Kivu, Sud-Kivu, Kasaï Central, Nord Ubangi et Ituri), au siège du FSRDC, où sont aménagés des bureaux pour l’équipe du Projet. Le CSAES effectuera des missions fréquentes sur le terrain à l’intérieur de la province et parfois à Kinshasa à la Coordination Générale du FSRDC. Le Projet mettra à la disposition du CSAES les équipements et matériels nécessaires à l’exercice de sa mission.

6. METHODE DE RECRUTEMENT

Le/la CSAES sera recruté(e) sur la base de ses qualifications académiques, de son expérience professionnelle pertinente et de sa capacité à réaliser la mission. Les étapes du recrutement sont les suivantes : (i) présélection des candidat(e)s sur la base des qualifications et aptitudes indispensables ; (ii) comparaison des dossiers de candidature, (iii) entretien individuel des trois meilleur(e)s candidat(e)s de la liste restreinte, et (iv) avis technique de la BM sur le/la candidat(e) retenu(e).

Chaque candidat(e) devra fournir :

  • Un curriculum vitae (3 pages maximum et en PDF), comprenant deux (2) références que le FSRDC peut contacter par e-mail ;
  • Une lettre de motivation (2 pages maximum en Word ou en PDF) précisant (a) la formation utile, (b) l’expérience pertinente, (c) la valeur ajoutée à apporter par le/la candidat(e) face aux défis de la mise en œuvre du Projet, (d) la disponibilité immédiate du/de la candidat(e) et (e) la province d’intérêt.

Les certificats et diplômes ne doivent pas être joints au dossier de candidature. Les preuves du niveau d’instruction et de l’expérience seront exigées des candidat(e)s présélectionné(e)s après leur entretien.

A envoyer avant le 30 mars 2021 à minuit (heure de Kinshasa), à l’adresse email suivante : [email protected]  avec en objet le titre du poste, le nom du/de la candidat(e) et la province d’intérêt (STEP 2 – Chargé de Sauvegardes Environnementales et Sociales – Prénom Nom – Province), et les deux pièces jointes.

Le non-respect de ces dispositions entraînera le rejet automatique de la candidature.

Contact

Société :FSRDC

Site Internet :www.fondsocial.cd

Email :[email protected]

Ne partez pas sans partager :

Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

groupe emploi whatsapp doingbuzz

Cliquer ici 👆



entrepreneur sur doingbuzz 3vision-group togopapel

Plus de news

Fin De L’idylle Entre Laconco Et Jacob Zuma ?

12/06/2021

Fin de...

Nonkanyiso Conco dite « LaConco », une...
Le Parlement Européen Condamne Le Maroc

12/06/2021

Le Parlement...

Sans surprise, le Maroc s’est fait condamner...
Sahara : Après L’espagne Et L’allemagne, La Russie Franchit La Ligne Rouge Marocaine

12/06/2021

Sahara :...

La Russie vient à son tour de...
Tchad : Défenseur Des Droits De L’homme, Baradine Chegué Libéré

12/06/2021

Tchad :...

Au Tchad, le président de l’organisation tchadienne...
Tunisie : Qui Veut Assassiner Rached Ghannouchi ?

12/06/2021

Tunisie :...

Le ministère tunisien de l’Intérieur a informé...
Mali : L’armée Française Venge Ghislaine Dupont Et Claude Verlon

12/06/2021

Mali :...

Le chef terroriste Baye Ag Bakabo est...
Mali : Assimi Goïta Tient Son Gouvernement Au Complet

12/06/2021

Mali :...

Le président de la Transition malienne, Assimi...
Force Barkhane Au Sahel, Les Précisions De Jean-Yves Le Drian

12/06/2021

Force Barkhane...

Présent à Ouagadougou au Burkina Faso, le...
Guillaume Soro Remporte Un Procès En France

12/06/2021

Guillaume Soro...

Accusé d’avoir commandité des attentats terroristes au...
Nouvelle Attaque : Une Dizaine De Terroristes Neutralisés Au Burkina

12/06/2021

Nouvelle attaque...

La scène continue. Pour ce nouvel épisode...
Musique : Une Très Bonne Nouvelle Pour Le Groupe Magic System

12/06/2021

Musique :...

Une très bonne nouvelle pour le groupe...
Nigeria/ Suspension De Twitter : Joe Biden Se Prononce Enfin

12/06/2021

Nigeria/ suspension...

L'administration du résident Joe Biden a publiquement...
Dakar Music Expo, Le Rendez De Youssou Ndour Et Angélique Kidjo Du 17 Au 21 Juin

12/06/2021

Dakar Music...

« Dakar Music Expo », la vitrine...
Les Algériens Élisent Leurs Députés

12/06/2021

Les Algériens...

Plus de 24 millions d’électeurs algériens sont...
Centrafrique : Henri-Marie Dondra Nouveau Premier Ministre

12/06/2021

Centrafrique :...

À peine 24 heures après la démission...
Côte D’ivoire/ Concours D’entrée À L’ena 2022: La Date Des Cours De Préparation Obligatoires Dévoilée

12/06/2021

Côte d’Ivoire/...

Dans un communiqué rendu public ce vendredi...
Indépendance Financière : Un Sommet Sur La Question Va Se Tenir À Abidjan En Juillet Prochain

12/06/2021

Indépendance financière...

Un Sommet de l’indépendance financière africaine (SIFA),...
40 000 Logements Sociaux Bientôt Construits À Songon

12/06/2021

40 000...

Environ 40 000 logements sociaux devraient sortir...
« Tb Joshua N’est Pas Au Paradis…Son Pouvoir Ne Venait Pas De Dieu » : Les Choquantes Révélations D’un Pasteur Nigérian

12/06/2021

« TB...

Olatobiloba Peters, le pasteur principal de l’église...
Etats-Unis/ Avalé Par Une Baleine, Un Pêcheur Ressort Vivant Du Mammifère

12/06/2021

Etats-Unis/ Avalé...

Son témoignage n’a pas encore été mis...

FONDS SOCIAL DE LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO
Projet de Stabilisation de l’Est de la RDC pour la Paix II

AVIS A MANIFESTATION INTERET

ENREGISTREMENT ET SELECTION DES CANDIDATS AUX POSTES DES CHARGES DE SAUVEGARDES ENVIRONNEMENTALES ET SOCIALES POUR LE KASAÏ CENTRAL, NORD-KIVU, SUD-KIVU, NORD UBANGI et ITURI 

 

N° avis : AMI/07/FSRDC/STEP II/03/21

Pays : République Démocratique du Congo

Source de financement : Banque Mondiale (IDA 6665-ZR/D6420-ZR),

Date de publication : 16 Mars 2021

Date de clôture : 30 Mars 2021

 

1. CONTEXTE

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo (DRC) a obtenu un financement de la Banque mondiale (BM) à hauteur de USD 445 millions pour financer le Projet « STEP 2 », second financement additionnel au Projet pour la Stabilisation de l’Est de la RDC pour la Paix (« STEP »). Le Ministère des Finances, autorité de tutelle du projet, a signé un Accord Subsidiaire avec le Fonds Social de la RDC (FSRDC) pour l’exécution du Projet.

Ce projet de protection sociale a pour objectif d’améliorer l’accès aux moyens de subsistance et aux infrastructures socio-économiques dans les communautés vulnérables du pays. Le Projet STEP 2 comprend cinq composantes : trois composantes techniques, une composante de gestion, et une composante d’intervention d’urgence. Les composantes techniques comprennent, entre autres, la construction et réhabilitation d’infrastructures communautaires, un large programme de filets sociaux, et un appui à la structuration du secteur social. Cinq provinces seront initialement bénéficiaires du projet : Kasaï Central, Ituri, Nord Kivu, Sud Kivu, Nord Ubangi. Une attention particulière est portée aux questions de déplacements forcés.

A ce titre, le FSRDC recrute cinq (5) Chargés de Sauvegardes Environnementales et Sociales (CSAES) pour intégrer l’équipe dédiée à la mise en œuvre du Projet STEP 2 dans ses bureaux provinciaux du Kasaï Central, Nord Kivu, Sud Kivu, Nord Ubangi et de l’Ituri.

Les détails sur le Projet et sur le FSRDC peuvent être obtenus sur les liens suivants : https://projects.worldbank.org/en/projects-operations/project-detail/P171821  et  https://www.fondsocial.cd/

2. DEFIS

  • La mise en œuvre du Projet porte sur 1 000 communautés dans plusieurs provinces, soit une multitude de sites et un très grand nombre de bénéficiaires, estimés à 2.5 millions ;
  • Un grand nombre de bénéficiaires directs sont des déplacés, des réfugiés et leurs communautés d’accueil, localisés dans des zones éloignées difficiles d’accès et affectées par la fragilité, la violence, et des conflits récurrents ;
  • Le Projet comprend une composante de réhabilitation et/ou construction d’infrastructures communautaires de base et une très large composante de transferts sociaux, notamment des transferts monétaires inconditionnels (TMI) d’une part et d’autre part des transferts monétaires conditionnés au travail (« cash-for-work/THIMO »), dans un contexte où le secteur de protection sociale est peu structuré (absence de registre social, etc.) ;
  • Le Projet requiert un mécanisme de Gestion des plaintes (MGP) robuste pour en assurer la redevabilité et la sauvegarde des bénéficiaires et des communautés ;
  • Le Projet nécessite un déploiement rapide et un rythme de mise en œuvre soutenu pour atteindre ses objectifs en 3 ans et demi.

3. MANDAT DU CHARGÉ DE SAUVEGARDES ENVIRONNEMENTALES ET SOCIALES

De façon générale, la mission du Chargé en Sauvegardes Environnementales et Sociales (CSAES) est d’assister le Chef d’Antenne (i) dans la recherche de solutions pratiques aux défis de mise en œuvre du Projet dans le domaine qui est le sien ; et (ii) dans ses relations avec les partenaires publics et privés du domaine dans chacune des provinces où le CSAES est affecté.

Sous la supervision technique du Spécialiste en Sauvegardes Environnementales et du Spécialiste en Sauvegardes Sociales, le CSAES a pour fonction principale de superviser la mise en œuvre technique de tous les instruments de sauvegardes environnementales et socialesdans les communautés bénéficiaires, en particulier la valorisation et la protection de la main d’œuvre locale et garantir  l’atteinte des résultats du volet environnemental et social, en appliquant la stratégie ambitieuse, la planification proactive et la gestion rigoureuse des activités au niveau de sa province d’affectation ;

4. QUALIFICATIONS ET APTITUDES 

Les qualifications et aptitudes indispensables pour cette mission sont les suivantes :

  • Être titulaire d’un diplôme d'études supérieures (Bac+3) dans les domaines suivants : sociologie, anthropologie, techniques de développement, science de l’environnement, ou autre domaine connexe ;
  • Justifier d’au moins 3 années d'expérience professionnelle pertinente dans le domaine de l’évaluation environnementale et sociale des programmes ou projets de développement financés par les partenaires multilatéraux et/ou bilatéraux, dont au moins 2 ans en qualité de chargé des sauvegardes environnementales et sociales ;
  • Être familiarisé(e) avec les politiques de sauvegardes environnementales et sociales de la Banque Mondiale, notamment les Politiques Opérationnelles (PO), et plus précisément la PO 4.12 (Réinstallation involontaire) et la PO 4.10 (Populations Autochtones) ;
  • Avoir une bonne connaissance des textes juridiques nationaux et internationaux applicables en matière de sauvegardes environnementales et sociales ratifiés par la RDC ;
  • Avoir une bonne connaissance des outils standards informatiques (World, Excel, Powerpoint, Internet, etc.) ;
  • Avoir une maîtrise parfaite du français, à l’écrit comme à l’oral.

Les qualifications et aptitudes suivantes sont un atout :

  • Avoir une maitrise dans le screening environnemental et social ;
  • Avoir des notions sur les mécanismes de gestion des plaintes ;
  • Avoir une bonne capacité d’analyse, de rédaction et de synthèse ; un esprit d’initiative et de la rigueur dans le traitement des dossiers ;
  • Posséder une maitrise des langues locales (Swahili, Lingala, Tshiluba) ;
  • Avoir une expérience opérationnelle en RDC ;
  • Avoir l’habitude de travailler avec les structures étatiques et les administrations locales ;
  • Avoir une expérience avec les programmes de développement communautaire, de filets sociaux, y compris de transferts monétaires et, ou, de travaux publics à haute intensité de main d’œuvre ;
  • Avoir le sens de l’organisation et une aptitude à travailler dans une équipe multidisciplinaire, tout en ayant la capacité de travailler efficacement de manière indépendante ;
  • Disposer de qualités de leadership avec de bonnes capacités de communication et de relations interpersonnelles ;
  • Être dynamique, prêt à aller sur le terrain avec les équipes et à la rencontre des bénéficiaires et communautés, et avoir une très forte motivation pour une mission compliquée dans un environnement difficile.

5. LIEU ET CONDITION DE TRAVAIL 

Il est prévu le recrutement de cinq (05) CSAES qui seront affectés dans les chefs-lieux des provinces concernées par le Projet (Nord-Kivu, Sud-Kivu, Kasaï Central, Nord Ubangi et Ituri), au siège du FSRDC, où sont aménagés des bureaux pour l’équipe du Projet. Le CSAES effectuera des missions fréquentes sur le terrain à l’intérieur de la province et parfois à Kinshasa à la Coordination Générale du FSRDC. Le Projet mettra à la disposition du CSAES les équipements et matériels nécessaires à l’exercice de sa mission.

6. METHODE DE RECRUTEMENT

Le/la CSAES sera recruté(e) sur la base de ses qualifications académiques, de son expérience professionnelle pertinente et de sa capacité à réaliser la mission. Les étapes du recrutement sont les suivantes : (i) présélection des candidat(e)s sur la base des qualifications et aptitudes indispensables ; (ii) comparaison des dossiers de candidature, (iii) entretien individuel des trois meilleur(e)s candidat(e)s de la liste restreinte, et (iv) avis technique de la BM sur le/la candidat(e) retenu(e).

Chaque candidat(e) devra fournir :

  • Un curriculum vitae (3 pages maximum et en PDF), comprenant deux (2) références que le FSRDC peut contacter par e-mail ;
  • Une lettre de motivation (2 pages maximum en Word ou en PDF) précisant (a) la formation utile, (b) l’expérience pertinente, (c) la valeur ajoutée à apporter par le/la candidat(e) face aux défis de la mise en œuvre du Projet, (d) la disponibilité immédiate du/de la candidat(e) et (e) la province d’intérêt.

Les certificats et diplômes ne doivent pas être joints au dossier de candidature. Les preuves du niveau d’instruction et de l’expérience seront exigées des candidat(e)s présélectionné(e)s après leur entretien.

A envoyer avant le 30 mars 2021 à minuit (heure de Kinshasa), à l’adresse email suivante : [email protected]  avec en objet le titre du poste, le nom du/de la candidat(e) et la province d’intérêt (STEP 2 – Chargé de Sauvegardes Environnementales et Sociales – Prénom Nom – Province), et les deux pièces jointes.

Le non-respect de ces dispositions entraînera le rejet automatique de la candidature.

Contact

Société :FSRDC

Site Internet :www.fondsocial.cd

Email :[email protected]

Ne partez pas sans partager :

Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

Laisser votre commentaire