Réconciliation au Burkina Faso : les avocats de la famille Sankara sont inquiets


Video player

Les avocats de la famille du Capitaine Thomas Sankara souhaitent une réconciliation, mais avec respect des lois judiciaires. Ainsi, ils ont exprimé leur inquiétude suite à la visite du ministre de la réconciliation nationale, Zéphirin Diabré à l’ancien président Blaise Compaoré en Côte d’Ivoire.

Dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux, la défense de la famille du Capitaine Thomas Sankara a émis des doutes par rapport à la rencontre entre Zéphirin Diabré et Blaise Compaoré. En effet, dans le cadre de l’exécution de sa mission, le ministre de la réconciliation nationale s’est rendu en Côte d’Ivoire pour avoir des échanges avec l’ancien président en exil dans ce pays depuis l’insurrection populaire de 2014.

Lire aussi : Procès de Thomas Sankara : Pasteur Edoh Komi accuse ouvertement la France

Selon le collectif des avocats de la famille de Thomas Sankara, « le principe de la réconciliation est une décision politique ». « La réconciliation ne saurait faire obstacle à la manifestation de la vérité, sauf à être une prime à l’impunité (…) et ne saura se substituer à la justice », ont déclaré les avocats. Ils souhaitent que dans ce processus de réconciliation qu’il y ait une manifestation de la justice.

Ces avocats exhortent Zéphirin Diabré à « convaincre Blaise Compaoré de venir répondre des charges pour lesquelles il est poursuivi en donnant sa version des faits ». La famille de Thomas Sankara soutient dans le communiqué que « la justice doit toujours demeurer au-dessus de tous arrangements politiques ».

Lire aussi : Procès Thomas Sankara : Farida Nabourema cite Gnassingbé Eyadéma

Notons que de son côté, le ministre de la réconciliation nationale, Zéphirin Diabré, avait déjà assuré qu’il accomplira sa mission, c’est-à-dire mener le peuple burkinabè à la réconciliation tout en se basant sur la justice et de la vérité.

Quant à Blaise Compaoré, la chambre de contrôle de l’instruction de l’affaire Thomas Sankara a prononcé sa mise en accusation ainsi que 13 autres personnes ce 13 avril 2021.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire