RDC/Vital Kamerhe blanchit Tshisekedi au procès : « Le président respecte le principe de l’indépendance judiciaire »


Video player

Vital Kamerhe estime que son procès a été inéquitable. Il a dit cela après une rencontre avec le chef de l’Etat congolais Félix Tshisekedi. Il clame toujours son innocence dans une affaire qui l’a laissé dans la hutte politique rivale de la République démocratique du Congo. Dans ce contexte, il s’est félicité de la distance prise par le président congolais.

Vital Kamerhe est de retour. Il a été profondément soulagé d’avoir rencontré Félix Tshisekedi hier au palais présidentiel. A l’issue de son audience avec Tshisekedi, il est revenu sur l’aventure de ses accusations. Selon lui, il a été faussement accusé. Mais il a refusé de considérer le procès comme politique.

« « Politique n’est pas le bon mot, c’est un jugement cynique. Quand j’ai déclaré mon innocence, personne n’a voulu me croire. J’ai dit que la vraie justice viendrait de Dieu », a déclaré Vital Kamerhe aux médias. Alors il réfute le fait qu’on veuille qu’il soit dépoussiéré par des établissements politiques proches du président Tshisekedi. C’est une bonne guerre. La réconciliation entre les deux est essentielle.

Par ailleurs, l’ancien président de l’Assemblée nationale et ancien directeur de cabinet Félix Tshisekedi a également salué l’attitude de son ancien patron. Il a fait valoir que ce dernier n’était pas impliqué dans l’affaire pour obliger le juge à intervenir. « J’aime ça. Le président respecte le principe de l’indépendance judiciaire. De toutes les valeurs chrétiennes, la plus difficile à vivre est la patience et la résilience. Je sais que je suis innocent », a déclaré Vital Kamerhe.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire