Actualités

RDC : les 100 premiers jours du Gouvernement Lukonde laissent un sentiment d’insatisfaction

Rdc : Les 100 Premiers Jours Du Gouvernement Lukonde Laissent Un Sentiment D’insatisfaction

Les 100 premiers jours du Gouvernement Sama Lukonde alimentent le débat sur la Toile et dans les rues de la capitale congolaise. Pour la majorité, l’impact des actions du Gouvernement n’est pas perceptible sur terrain.

Des Congolais se prononcent à l’occasion de 100 premiers jours du Gouvernement Sama Lukonde, ce 4 août. Pour David, « nous ne sommes pas satisfaits des 100 premiers jours du gouvernement en place ». Ce commerçant ambulant note que, « rien n’a changé depuis l’investiture du gouvernement Sama Lukonde ». Son point de vue est relativisé par Madeleine, qui salue « la bonne volonté de cette équipe avec notamment la proclamation de l’Etat de siège et la signature d’un partenariat avec les Fonds monétaire international ».

À lire aussi :   RDC : au moins 42 miliciens et deux soldats tués en Ituri

Pour sa part, Kabwika, pense que « le peuple veut être témoin de l’amélioration des conditions sociales et sécuritaires telle que promise lors de l’investiture ». « Vous devez passer aux actions concrètes car nous attendons beaucoup de vous », lance le jeune Iragi.

Pour marquer la célébration de ces 100 premiers jours, le Premier ministre Sama Lukonde a organisé une messe à laquelle le Président Félix Tshisekedi a été convié. « Aujourd’hui, nous voulons notre action beaucoup plus sur le terrain. Et nous voulons réitérer ce message d’espoir, de cohésion nationale autour de notre pays », a-t-il fait savoir à l’issue de cette messe.

À lire aussi :   RDC : Au moins 12 morts et des milliers de personnes intoxiquées

Dans l’opinion, cette messe n’a pas été bien digérée. « Le peuple n’attend pas de messes et des cultes. Il attend le progrès et des actes concrets », a publié sur sa page Carbone Beni, activiste du mouvement citoyen Filimbi.

Après la messe, le Premier ministre Sama Lukondé a répondu aux questions des journalistes, saluant au passage la signature d’un accord avec le Fonds monétaire international (FMI) qui doit ouvrir la voie à des réformes et au versement de 1, 5 milliard USD sur trois ans, le lancement de la construction des routes de désertes agricoles, les reformes du secteur de la Santé ainsi que la volonté du chef de l’Etat de mettre fin à l’insécurité dans l’Est du pays, entre autres.

--
redaction web redaction web
groupe emploi whatsapp doingbuzz

Cliquer ici pour les autres groupes👆

Publicité 3vision-group

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire