RDC : la maison de Papa Wemba transformée en « Musée de la Rumba »


Video player

La résidence kinoise du chanteur vedette congolais Papa Wemba, transformée en « Musée de la rumba congolaise », a été ouverte dimanche 24 avril au public en République démocratique du Congo (RDC) six ans après la mort de l’artiste sur scène.

Après la mort de Papa Wemba à Abidjan en 2016, le gouvernement congolais a décidé d’acheter sa résidence principale, une luxueuse villa située dans les hauteurs du quartier huppé de Macampagne à l’ouest de Kinshasa.
« C’est ici que la Rumba congolaise sera racontée à travers des mots, des photos, des vidéos, de la musique, de la sculpture, de la danse, des textes poétiques, des recherches et des archives », a déclaré la ministre de la Culture Catherine Kathungu.
« Dans cette maison d’un certain luxe, au goût du roi de la Rumba, on fera aussi des expositions, des conférences, des ventes aux enchères, des compositions, des répétitions et autres », a-t-elle ajouté, promettant que « le plus grand studio d’enregistrement audio de musique », y sera construit.
Présent à la cérémonie, A’Salpho, leader du groupe ivoirien Magic System, a souhaité que toutes les catégories artistiques soient représentées au musée car « Papa Wemba était un artiste complet ». L’idole congolaise est décédée sur scène le 24 avril 2016 alors qu’elle participait à la neuvième édition du Festival de musiques urbaines d’Anoumabo (FEMUA), organisé par Magic System.
Père de six enfants, s’habillant dans les plus belles maisons de couture, Papa Wemba était l’un des chanteurs africains les plus populaires depuis plus de 40 ans.
Avec sa voix haute et sa personnalité flamboyante, il fut l’une des grandes figures de la rumba congolaise

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - RDC : la maison de Papa Wemba transformée en "Musée de la Rumba" Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire