Tout ce que vous devez savoir sur l’incontinence urinaire et son traitement


Video player

Vous avez très certainement entendu parler de l’incontinence urinaire, une affection qui se traduit par une perte de contrôle de la vessie. Les femmes souffrant d’incontinence urinaire perdent une légère quantité d’urine lorsqu’elles toussent, éternuent ou rient, étant incapables de contrôler la miction. “Cette affection est plus fréquente chez les femmes âgées de plus de 50 ans et pendant la grossesse. Cependant, les femmes plus jeunes peuvent également en souffrir”, prévient le Dr Asha Hiremath, consultant en obstétrique et gynécologie, Motherhood Hospitals, Bengaluru.

Symptômes et types d’incontinence urinaire

On pense généralement que seules les femmes âgées ou enceintes souffrent d’incontinence urinaire. En fait, des études suggèrent que même les femmes plus jeunes souffrent de fuites urinaires, bien que les chiffres soient moins élevés. Les jeunes filles âgées de 14 à 15 ans souffrent d’incontinence d’effort. Ce sont principalement les jeunes femmes qui pratiquent des sports à fort impact comme la gymnastique ou le cheerleading qui peuvent souffrir de fuites urinaires.

Le Dr Hiremath énumère les symptômes de l’incontinence urinaire :

  • Forte envie d’uriner
  • Réveil nocturne fréquent pour uriner
  • Uriner plus souvent
  • Fuite provoquée par la pression
  • Impression constante de ne pas avoir fini d’uriner (ou de ne pas avoir vidé complètement la vessie)
  • Fuite d’urine lors d’un exercice physique

Voici les types d’incontinence urinaire :

  • L’incontinence d’effort

Les mouvements du corps comme l’exercice, le rire ou la toux peuvent provoquer des fuites d’urine chez les femmes. C’est ce qu’on appelle l’incontinence d’effort.

  • Incontinence par impériosité

Si une personne n’est pas capable de contrôler sa miction jusqu’à ce qu’elle atteigne les toilettes, elle peut souffrir d’incontinence par impériosité. L’envie d’uriner peut devenir si forte qu’elle devient difficile à contrôler.

  • Incontinence mixte

Si une personne souffre à la fois d’incontinence d’effort et d’incontinence par impériosité, il s’agit d’une incontinence mixte.

Causes de l’incontinence urinaire

L’incontinence urinaire ne survient pas seulement avec le vieillissement. Chez les jeunes femmes actives, une pression constante sur la vessie peut affaiblir les muscles du plancher pelvien, ce qui entraîne une incontinence d’effort. Selon le Dr Hiremath, “les femmes qui souffrent de troubles du plancher pelvien souffrent également de fuites urinaires dues à l’affaiblissement des muscles. De plus, cela peut se produire si l’on souffre d’une infection des voies urinaires (IVU).”

Les autres causes sont :

  • Des facteurs liés au mode de vie comme la consommation excessive de caféine et d’alcool.
  • La prise de fortes doses de vitamine C et la consommation excessive d’aliments épicés/acides.
  • Constipation
  • Les médicaments diurétiques pris pour certaines maladies ont pour effet secondaire de produire plus d’urine.

Impact psychologique

Il est difficile de vivre avec l’incontinence urinaire. Les personnes concernées évitent souvent les rencontres sociales car elles se sentent gênées par ce problème. “Des études suggèrent que l’incontinence urinaire est liée à des sentiments de colère et de tristesse chez les femmes. De nombreuses femmes peuvent également éviter les rapports sexuels avec leur partenaire par crainte de fuites pendant l’acte. Cela peut affecter leur relation. Les femmes peuvent également perdre leur confiance en elles car elles ont l’impression d’avoir perdu le contrôle. Cela peut conduire à la dépression et au stress, et avoir un impact sur la santé mentale”, explique le Dr Hiremath.

Traiter l’incontinence urinaire

Voici quelques moyens de traiter l’incontinence urinaire à la maison !

  • De bonnes habitudes alimentaires

Les personnes souffrant d’incontinence urinaire doivent adopter un régime alimentaire approprié. Évitez la caféine et l’alcool, car ils peuvent aggraver la situation.

  • Perdez du poids

Les kilos superflus peuvent exercer une pression sur la vessie et entraîner une incapacité à contrôler la miction. Perdre un peu de poids peut réduire la quantité de fuites d’urine. Faire de l’exercice régulièrement et adopter un régime alimentaire sain peut vous aider à perdre du poids.

  • Entraînez votre vessie

La meilleure façon de réduire l’incontinence urinaire est d’entraîner la vessie. Les personnes doivent aller aux toilettes à intervalles réguliers, même si elles n’ont pas envie d’uriner. En y allant plus souvent, la vessie s’entraînera à contrôler la miction. Les patients peuvent augmenter les intervalles après un certain temps ; cette technique peut aider à lutter contre l’incontinence par impériosité.

  • Exercices de Kegel

Les exercices de Kegel permettent de renforcer les muscles du plancher pelvien et d’accroître la souplesse, ce qui s’avère utile pour l’incontinence d’effort. On peut effectuer les exercices de Kegel en identifiant correctement ses muscles pelviens. Ces exercices peuvent aider les hommes et les femmes à prévenir les fuites d’urine et à améliorer le contrôle des intestins. Les personnes peuvent apprendre à faire ces exercices auprès de leurs prestataires de soins de santé.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Tout ce que vous devez savoir sur l'incontinence urinaire et son traitement Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire