...

Que retenir des affaires Kohler et Dupond-Moretti ?


Video player

Deux affaires secouent l’entourage du président Emmanuel Macron. Deux de ses collaborateurs sont au cœur des accusations qui les conduisent devant les tribunaux. Mais pour l’heure, c’est silence radio. Ces affaires ne semblent pas pousser l’Elysée à se prononcer.

Secrétaire général de l’Élysée, Alexis Kohler, est connu comme une personne discrète. Aujourd’hui, il se retrouve devant les caméras. Depuis le 23 septembre, Alexis Kohler est mis en examen pour « prise illégale d’intérêts », dans le cadre du dossier MSC, opérateur de fret maritime. Il entretenait des liens avec cette entreprise fondée et dirigée par les cousins de sa mère, la famille Aponte.

L’ex-directeur de cabinet d’Emmanuel Macron, lorsque celui-ci était ministre de l’Économie et des Finances, était visé depuis 2018 par une plainte de l’association anti-corruption Anticor pour « prise illégale d’intérêts », « trafic d’influence » et « corruption passive ». Cela fait suite à des révélations de Mediapart. Alexis Kohler « conteste avec force avoir commis tout délit », selon son avocat Me Eric.

En dehors de cette affaire, il y a leprocès contre Éric Dupond-Moretti. Ce dernier est accusé d’avoir profité de sa fonction pour régler des comptes avec des magistrats à qui il s’était opposé quand il était avocat.

👉Rejoindre groupe d'actualités sur Whatsapp

L’affaire dans laquelle se trouve Eric Dupond-Moretti a été introduite par des plaintes de syndicats de magistrats et de l’association anticorruption Anticor. Ils ont dénoncé deux situations de conflit d’intérêts depuis son arrivée à la Chancellerie.

Le premier dossier concerne l’enquête administrative qu’il a ordonnée en septembre 2020 contre trois magistrats du Parquet national financier (PNF). Ils avaient fait éplucher ses factures téléphoniques détaillées (« fadettes ») quand Éric Dupond-Moretti était avocat afin de débusquer une éventuelle taupe qui aurait informé Nicolas Sarkozy qu’il était sur écoutes dans l’affaire de corruption « Paul Bismuth ».

Dans le dernier dossier, il est reproché au garde des Sceaux d’avoir diligenté des poursuites administratives contre un ancien juge d’instruction détaché à Monaco, Édouard Levrault, qui avait mis en examen un de ses ex-clients

→ A LIRE AUSSI : Plan de sobriété énergétique : La France passe à l’action

→ A LIRE AUSSI : Mort de Mahsa Amini et répression des manifestations : l’UE réclame des sanctions contre l’Iran

→ A LIRE AUSSI : La France n’est pas impliquée dans le putsch au Burkina

Quel est ton avis sur doingbuzz en terme de qualités de service?

Consulter son résultat

loading - Que retenir des affaires Kohler et Dupond-Moretti ? Loading ...
[DCRP_shortcode style="2" image="1" excerpt="0" date="0" postsperpage="5" columns="1"] -- 👉 Rejoindre le groupe Télégram d'information d'actualité
👉Rejoindre le groupe Télégram d'offre d'emploi & Bourses d'études
👉Vendez vos produits et vos services sur Togopapel
👉 3Vision-Group Agence Web:Création & Hébergment de Site internet, Appli Mobile , Community Manager , Seo Referencement
--

Quel est ton avis sur doingbuzz en terme de qualités de service?

Consulter son résultat

Loading ... Loading ...
Hey toi 👋 Partage ce contenu 👉

Laisser votre commentaire