Procès Sankara : Voici ce que sa famille demande en réparation


Video player

Le nouveau procès s’ouvre à Ouagadougou lundi 25 avril, mettant en cause les intérêts des parties civiles dans l’affaire Thomas Sankara et ses douze compagnons.

En compensation, la famille de l’ancien président n’a demandé qu’un franc symbolique. C’est en tout cas le souhait exprimé par l’ancienne veuve, Myriam Sankara, et le souhait suivi par l’avocat de la famille ; encore une fois, la famille Sankara n’a toujours exigé que vérité et justice dans cet assassinat.
Les familles des autres victimes réclament toujours des centaines de millions de dollars de dommages et intérêts.

Toujours pas d’acte de décès (…)

Si la famille Sankara ne cherche pas d’argent, elle a d’autres demandes.

En fait, la famille a demandé qu’un certificat de décès soit délivré pour Thomas Sankara sur la base des faits. Elle a également exigé la restitution de son alliance et de ses armes.

Lire aussi : La Côte d’Ivoire “ne doute pas” de son diagnostic de cas d’Ebola, selon le ministère de la Santé
Le nouveau procès, que les juges rendront le 10 mai, reflète le verdict du 6 avril concernant l’assassinat de l’ancien président révolutionnaire.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire