Les prix des denrées alimentaires explosent au Sénégal !


Video player

Les prix de nombreux aliments importés et produits localement au Sénégal ont augmenté. Il n’y a pas eu un jour sans augmentation des prix, ce qui rend les gens frustrés, ils ne savent plus où aller.

Au Sénégal, le riz, l’huile, le sucre, les tomates et même les légumes ne sont pas épargnés. Les prix au Sénégal augmentent de jour en jour. « le marché devient de plus en difficile, face à une conjoncture que tout le monde connaît ».

Les témoignages de certains acteurs qui se dérobent à la responsabilité.

Samedi 11 décembre 2021 à 18h17 Le Marché Central de Thiès, non loin de la gare, était comme toujours bondé. C’est plein de monde. Qui vendra, qui achètera. Les embouteillages sont partout : sur la route et sur le trottoir. Il est difficile de dégager le canal. La plupart des stands sont situés sur des trottoirs qui doivent être utilisés par les piétons.

Un chaos indescriptible. Dans ce chaos, certaines personnes se sont retrouvées. C’est le cas de Mass, un jeune homme d’affaires spécialisé dans la vente de légumes.

« Avant-hier seulement, je l’ai acheté à 800 FCFA et là tu me parles de 1 000 FCFA. Je pense que vous les commerçants cherchez à nous égorger. Chaque jour que Dieu fait, vous augmentez les prix des denrées. Impossible de venir au marché et de ne pas constater que les prix de la veille ou de l’avant-veille ont été majoré », a déploré un client debout devant l’étal de vouloir acheter un kilo d’oignons verts.

Mais le public a passé la responsabilité aux cultivateurs. « Ce n’est pas à notre niveau que les prix varient, plutôt au niveau des producteurs. Nous n’avons pas le choix », a rétorqué le jeune vendeur d’une trentaine d’années en vissant bien son chapeau sur sa tête.

Marche 300x225 - Les prix des denrées alimentaires explosent au Sénégal !

« Ecoutez-le parler ! Il se démarque comme s’il n’était pas responsable de cette hausse. C’est vrai que les producteurs sont souvent à la base de la hausse des prix, mais vous aussi, les commerçants, vous avez votre grande part de responsabilité dans cette cascade de hausse des prix. Le marché devient de plus en difficile, face à une conjoncture que tout le monde connaît. Plus rien ne marche et les revenus ont fortement baissé », a poursuivi un autre client d’à côté.

« Je vous dis que ce n’est pas de ma faute, c’est niveau des producteurs », a poursuivi Mass, interrompu par un client « vous cherchez trop de profit et c’est ce qui nous fatigue ».

« Le problème est que tous les prix ont flambé. Je ne sais pas d’où ça vient et impossible de situer les responsabilités. Le gouvernement ne fait aucune communication, sur la question. On laisse les Sénégalais à eux-mêmes, partout malmenés au gré des commerçants. C’est inadmissible », venu au marché central Moussa Ly, qui faisait ses courses, a exprimé des regrets.

« Aujourd’hui, il faut faire beaucoup de calculs pour espérer jongler avec ses maigres moyens, jusqu’à la fin du mois. Car tout est cher. Et les revenus ont baissé. La situation devient de plus en plus critique », a-t-il ajouté.

Maïmouna Diouf n’a pas dit le contraire. Elle a dit qu’elle venait du « magasin où elle a l’habitude de faire ses achats. Tout augmente. Je ne sais pas si c’est au gré des commerçants ou de l’Etat qui a mis des taxes supplémentaires, mais ce que je sais et que je déplore, les prix fixés deviennent excessifs.

Imaginez la boîte de tomate concentrée, jadis vendue à 1000 FCFA, qui est passé à 1300 FCFA. Ce n’est pas normal. Même le saucisson qui coûtait environ 1 500 FCFA la barre est passé à plus de 2 000 FCFA. C’est vraiment exagéré », s’est exclamée la gentille dame.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Les prix des denrées alimentaires explosent au Sénégal ! Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire