Princess Shyngle est désormais une femme mariée 


Video player
Il n’est pas très fréquent de voir des femmes du milieu showbiz se marier et ceci fait d’ailleurs partie des critiques qu’elles essuient la plupart du temps. Longtemps critiquée pour son célibat, la Gambienne Princess Shyngle ferme enfin la page de sa vie en solo. C’est avec un ami de longue date que l’actrice va enfin se marier.

Lire aussi : Ghana: décès d’un professeur travaillant sur un remède Covid-19 à base de plantes

Bala-Gaye c’est le nom de l’heureux élu à qui Princess Shyngle a dit oui. Amis depuis l’enfance, les deux amis n’avaient jamais osé franchir la frontière de l’amour. C’est désormais chose faite. « Mon amoureux depuis la classe de 8ème, même si à l’époque tu ne me regardais pas. Tu étais le seul homme dans mon cœur, mais je n’ai pas eu de chance, tu as choisi d’être mon ami pendant plus de 10 ans. Notre amitié réelle et authentique nous a réunis et a rendu notre relation et nos liens plus forts que jamais » a posté l’actrice sur Instagram.

Bala-Gaye est le fils d’un milliardaire gambien qui a fait fortune dans de nombreux domaines dont l’immobilier. Pour Princess Shyngle, la chance d’épouser son amoureux d’enfance n’est pas donné à n’importe qui et juste pour ça, elle est plus qu’heureuse. « Je continue de tout prendre en compte et je sais que tout cela n’aurait pas été possible sans Allah. Je suis bénie d’être mariée à mon amoureux d’enfance, à mon amour d’éternité, à mon meilleur ami, à mon partenaire de bavardage et à l’amour de ma vie. Mme Bala-Gaye pour la vie. Je suis officiellement une femme mariée » a ajouté Princess Shyngle.

 

Le monde du showbiz ghanéen et gambien n’ont pas tari de félicitations à l’endroit de l’actrice. Nombreux lui ont envoyé des messages pour la féliciter dans cette nouvelle vie de couple qui débute.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Princess Shyngle est désormais une femme mariée  Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire