Polémique: Le record de feux de forêt en Afrique Centrale beaucoup plus élevé qu’en Amazonie !

Le sujet environnemental qui fait l’actualité ces derniers jours est bien évidemment le record de feux de forêt enregistré dans la forêt Amazonienne; cette zone qui se définit comme le poumon de la planète.
Personnalités politiques et publiques sont tous montés au créneau pour tirer la sonette d’alarme sur cette situation préoccupante, certains à l’instar de Leonardo Di Caprio, Selena Gomez et bien d’autres mettant même la main au portefeuille pour aider à éteindre le feu.

À lire aussi :
Afrique : les balais traditionnels sont-ils toujours efficaces ?

Mais de récentes données satellite fournies par la Nasa et analysées par Weather Source démontrent que le Brésil n’a enregistré ces dernières 48 heures «que» le troisième plus grand nombre d’incendies (2.127), derrière la République Démocratique du Congo (3.395) et surtout l’Angola (6.902).
Une situation beaucoup plus désastreuse face à laquelle la communauté internationale et même les dirigeants africains font preuve d’une indifférence totale.

À lire aussi :
Athlétisme : le Cameroun n'organisa plus les championnats d’Afrique

Ces feux de forêt causés généralement par fermiers et braconniers qui allument des feux notamment pour dégager de l’espace pour l’élevage et la culture sont entrain de consumer aussi les forêts tropicales d’Afrique centrale.
Qui donc pour lancer l’alerte?

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire