Pêche : la Grande-Bretagne met en garde la France


Video player

La Grande-Bretagne a donné à la France 48 heures lundi pour reculer dans une ligne de pêche qui menace de dégénérer en un différend commercial plus large entre deux des plus grandes économies d’Europe ou de faire face à des poursuites judiciaires dans le cadre de l’accord commercial sur le Brexit.

Le patrouilleur de la gendarmerie française Athos se prépare à partir alors qu’un chalutier britannique Cornelis Gert Jan est vu amarré dans le port du Havre après que la France a saisi jeudi un chalutier britannique pêchant dans ses eaux territoriales sans permis, au Havre, en France, le 28 octobre 2021.

Les querelles post-Brexit sur le poisson ont culminé mercredi dernier avec la saisie française d’une drague à pétoncles britannique, le Cornelis Gert Jan, dans les eaux françaises près du Havre. Paris a menacé à partir du 2 novembre de sanctions qui pourraient gronder le commerce transmanche.

Les mesures pourraient inclure des contrôles frontaliers et sanitaires accrus sur les marchandises en provenance de Grande-Bretagne et l’interdiction des navires britanniques dans certains ports français.

“Les Français ont fait des menaces complètement déraisonnables, y compris contre les îles anglo-normandes et notre industrie de la pêche, et ils doivent retirer ces menaces, sinon nous utiliserons les mécanismes de notre accord commercial avec l’UE pour agir”, a déclaré la ministre britannique des Affaires étrangères Liz Truss a déclaré à Sky News.

« Les Français se sont comportés injustement. Ce n’est pas dans les termes de l’accord commercial. Et si quelqu’un se comporte de manière déloyale dans un accord commercial, vous avez le droit de prendre des mesures contre lui et de demander des mesures compensatoires. Et c’est ce que nous ferons si les Français ne reculent pas », a déclaré Truss.

Lorsqu’on lui a demandé dans quel délai la France devrait reculer, Truss a déclaré: “Ce problème doit être résolu dans les prochaines 48 heures.”

La Grande-Bretagne et la France se sont disputées pendant des décennies sur les riches zones de pêche autour de leurs côtes nord, mais une nouvelle querelle a éclaté en septembre après que Paris a accusé Londres de ne pas avoir attribué suffisamment de licences aux bateaux français pour pêcher dans la zone 6-12 milles marins des côtes britanniques.

La Grande-Bretagne dit qu’elle délivre des licences aux navires qui peuvent prouver qu’ils ont déjà pêché dans ses eaux – une demande clé des pêcheurs britanniques qui craignent que les bateaux français puissent anéantir leurs propres bénéfices.

Le président français Emmanuel Macron et le Premier ministre britannique Boris Johnson ont discuté dimanche de la querelle de pêche en marge d’un sommet du Groupe des 20 à Rome, mais n’ont pas réussi à réduire leurs divergences.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Pêche : la Grande-Bretagne met en garde la France Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire