Cameroun : Paul Biya annule les célébrations officielles de la Fête Nationale   


Video player

Pour cette année,  il n’y aura pas de Fête Nationale au  Cameroun. La cause : Paul Biya ,  le père de la nation a annulé les célébrations officielles pour certaines raisons.

Dans une déclaration rendue publique, le gouvernement de Yaoundé, après avoir annulé la Fête Nationale du 20 mai , a indiqué, le pourquoi il a pris cette décision.  A l’en croire, c’est  en raison de la pandémie de Covid-19 qui continue de faire des dégâts dans le pays.

Toutefois, les autorités du pays n’ont pas oublié  d’appeler au respect des gestes barrières lors des différentes fêtes religieuses.

« Le ministre d’État, Secrétaire Général de la présidence de la République porte à la connaissance de l’opinion, qu’en raison de la pandémie de Covid-19, le Président de la République, son Excellence Paul Biya, a décidé de l’annulation des cérémonies officielles prévues à l’occasion de la Fête Nationale édition 2021 », indique le communiqué signé par Ferdinand Ngoh Ngoh.

Pour information, il s’agit de la deuxième annulation consécutive des célébrations officielles de la Fête Nationale après l’édition de 2020.

Lire aussi : Cameroun : Carrefour Recrute 10 managers de rayon PGC ou Non Alimentaire

Origine de cette fête nationale

La fête de l’Unité est un jour férié au Cameroun célébré le 20 mai. Le 20 mai 1972, lors d’un référendum national, les Camerounais ont voté pour un État unitaire par opposition à l’État fédéral existant. Le territoire sous tutelle des Nations unies, connu sous le nom de Cameroun français, a obtenu l’indépendance de la France le 1er janvier 1960, et le Cameroun méridional britannique est passé du statut de tutelle sous administration britannique à celui d’État fédéré au sein du Cameroun le 1er octobre 1961.

Le gouvernement a choisi le 20 mai comme fête nationale du Cameroun pour commémorer l’abolition par le président Ahmadou Ahidjo du système fédéral de gouvernement en faveur d’un pays unitaire en 1972.

Bien qu’elle soit considérée comme un jour férié, les enfants de tout le pays se rendent dans les écoles et célèbrent la Journée de l’unité, généralement en chantant, en effectuant des défilés ou des marches dans les différents quartiers de leurs villes. Des discours sont prononcés par le chef de l’État et d’autres personnalités importantes. La journée est présidée par le chef de l’État à Yaoundé, la capitale du Cameroun. Dans les sièges régionaux, elle est présidée par le gouverneur qui représente le gouvernement. Les officiers divisionnaires président la journée dans leurs différentes divisions.

Lire aussi : Cameroun : le président Paul Biya en deuil

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Cameroun : Paul Biya annule les célébrations officielles de la Fête Nationale    Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire