En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Découvrez nos offres pour annonceurs - Publicité 4 Publicité 4 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Visitez 3Vision Group - Publicité 3 Publicité 3 banner Publicité 3

Ousmane Sonko Peut-il enfin se présenter aux élections présidentielles Sénégalaises ?



Un tournant majeur a eu lieu dans la scène politique sénégalaise alors qu’un juge de Ziguinchor a annulé jeudi soir la radiation de l’opposant emprisonné, Ousmane Sonko, des listes électorales du Sénégal. Cette décision a ouvert la voie à la possibilité pour Sonko de se présenter à l’élection présidentielle.

La direction générale des élections avait précédemment refusé de délivrer au mandataire d’Ousmane Sonko les formulaires nécessaires pour recueillir les parrainages obligatoires pour une candidature. Cependant, cette décision du tribunal de Ziguinchor devrait permettre à son équipe de campagne de récupérer les formulaires nécessaires à sa candidature, selon ses avocats.

Néanmoins, cette victoire juridique a été tempérée par l’annonce de l’agent judiciaire de l’État. Dans un communiqué, il a déclaré que l’État prévoyait de faire appel de la décision du juge, ce qui signifie que le statut de candidat d’Ousmane Sonko reste incertain. Malgré cette annonce, les avocats de Sonko restent convaincus de la validité de leur argument selon lequel leur client, arrêté depuis sa condamnation en juin, doit être rejugé, et que sa condamnation n’est pas définitive.

Lire aussi : https://doingbuzz.com/ukrainre-ou-israel-lallemagne-fait-son-choix/

L’opposant a été emprisonné fin juillet sous plusieurs chefs d’inculpation, dont l’appel à l’insurrection, l’association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste et l’atteinte à la sûreté de l’État. Ses avocats font référence aux textes en vigueur sur la contumace, soulignant que leur client n’a pas été jugé en présence et que la condamnation ne peut être considérée comme définitive.

La situation politique reste tendue au Sénégal, avec de nombreux regards tournés vers le dénouement de cette affaire judiciaire cruciale. L’issue de cet épisode influencera probablement le climat politique à l’approche des élections présidentielles, laissant les citoyens sénégalais en attente de réponses claires sur la candidature d’Ousmane Sonko et son rôle dans le paysage politique à venir.

 

Rejoignez DOINGBUZZ PREMIUM

Découvrez un monde de contenus exclusifs et d'opportunités.

Accédez Maintenant

Lancez-vous dans une nouvelle aventure avec DoingBuzz

Découvrez une multitude d'offres d'emploi et de bourses d'études adaptées à votre parcours.

doingbuzz DIRECT
Mots-clés associés à l'article :

Newsletter

Abonnez-vous et accédez à tous nos articles en premier !