Adama Bictogo: « Alassane Ouattara ne se sent pas concerné par la limitation d’âge »

« Alassane Ouattara ne se sent pas concerné par la limitation d’âge ». Devant les jeunes de son parti au palais de la culture ce dimanche 19 septembre, le Directeur Exécutif du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), Adama Bictogo a donné la position plus ou moins sombre de son mouvement  politique  sur ce qui alimente l’actualité politique relativement à la limitation d’âge en République ivoirienne.

Resté silencieux depuis plusieurs mois, Adama Bictogo sort enfin de sa réserve. En  faveur de la rentrée politique de la jeunesse unie de Côte d’Ivoire (JUNCI) mouvement proche du RHDP, Adama Bictogo a fait sa sortie publique.

À lire aussi :
L'espion Famoussa Doumbia arrêté au Mali

Au cours de cet évènement, le Directeur Exécutif du parti au pouvoir a profité pour faire une clairière sur ce qui alimente l’actualité politique abidjanaise. «  Parce qu’on entend, mais Alassane Ouattara n’est qu’au premier mandat de la troisième république » a laissé entendre  l’ex ministre de l’intégration.

Il convient de   dire que les élections présidentielles de 2025 en Côte d’Ivoire  s’annoncent déjà sous différentes couleurs.  S’agissant des textes à soumettre à l’Assemblée nationale en avril prochain,  plus précisément à l’ouverture de la session parlementaire, Adama Bictogo, sans détour s’est voulu formel.

À lire aussi :
Révérend-Pasteur Ediémou : "Gbagbo doit se taire, Ouattara est un pion de Dieu"

Alassane Ouattara

«  D’autres peuvent faire leurs textes. D’autres peuvent parler. Mais nous, c’est un seul homme: Alassane Ouattara (79) »,  a martelé l’homme fort du parti au pouvoir.

Ouattara

Pour informations, il s’agit d’un texte de limitation d’âge. Il sera étendu à toutes les fonctions électives et aux fonctions à la tête de toutes les institutions de la République de Côte d’Ivoire ainsi qu’aux conseils d’administration des sociétés publiques.

Le fameux  texte sera voté par les deux chambres réunies du parlement à savoir l’Assemblée nationale et le Sénat.

À lire aussi :
Laurent Gbagbo sera-t-il bien accueilli par son ennemi juré Alassane Ouattara ?

« A l’ouverture de la session parlementaire d’avril 2022, un texte de loi d’origine parlementaire portant modification des conditions d’éligibilité à la présidence de la république avec limitation de l’âge à 75 ans et visite médicale, sera sur la table des députés. Il sera clairement affirmé dans ce texte qu’en Côte d’Ivoire, l’âge de la retraite politique est fixé à 75 ans plus un jour », a indiqué Assalé Tiémoko, le député-maire de Tiassalé, il y a quelques jours.

--
jobwide
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire