Nigéria/ « Si nous combattons la corruption, nous n’emprunterons pas »

Le président nigérian Muhammadu Buhari a présenté jeudi au Parlement le projet de budget 2022 de son gouvernement, de 16 390 milliards de nairas (39,8 milliards de dollars), soit une augmentation des dépenses d’environ 25 % par rapport à cette année.

Déjà, il est reproché au gouvernement de ne pas faire la vraie bataille contre la corruption. Cela encourage plutôt le vol des fonds sans remboursement.

À lire aussi :
10 morts et plusieurs enlèvements, après l’attaque d’un poste de police au Nigeria

Le législateur de Jigawa, membre de la décision de tous les progrès du Congrès (APC) a estimé que les prétendues dettes de la nation étaient les fonds volés, indiquant que la chose appropriée pour l’administration de Buhari était de poursuivre les fautifs

À lire aussi :
Nigeria : Davido chante au mariage de son chauffeur

Il sera donc possible de financer le budget sans emprunter. « Nous entretenons la dette des sommes volées. Les citoyens du Nigéria n’ont jamais apprécié l’argent que nous payons en tant que dettes. L’argent censé être investi dans l’éducation, les chemins de fer, la santé, la sécurité et d’autres infrastructures critiques seraient utilisés pour des dettes de service en 2022. Si nous combattons vraiment la corruption, nous n’emprunterons pas de l’argent. C’est embarrassant  » a-t-il conclu.

--
jobwide
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire