Actualités Nigéria

Nigéria: environ 250 détenus s’évadent après l’attaque armée d’une prison

Émirats Arabes Unis : six Nigérians recherchés pour terrorisme

 

Pas moins de 250 détenus se sont échappés ce lundi 13 septembre du centre correctionnel de Kabba, dans l’État de Kogi. Cette évasion massive intervient à la suite de l’attaque de l’établissement par des inconnus armés. Selon Guardian, quatre soldats qui faisaient un barrage routier devant l’établissement auraient été tués et un autre aurait été blessé.

Un témoin oculaire rapporté par la presse locale, a déclaré que les hommes armés ont également criblés de balles un bâtiment inachevé où les soldats hibernent normalement avant de pénétrer dans le centre correctionnel et de libérer plus de 100 détenus. Confirmant l’incident, l’inspecteur général adjoint de la police en charge de la zone 8, Ayuba Edeh, a déclaré que le commissaire de police de l’État et d’autres responsables d’agences de sécurité sont entrés en action pour évaluer la cause de l’attaque.

À lire aussi :   Gabon: Il viole une folle et prend 10 ans de prison

Une source de Guardian a confirmé qu’un nombre indéterminé de prisonniers ont été réarrêtés vers 8 heures du matin, lundi, à côté de l’hôtel Kudon, à Kabba, alors qu’ils tentaient de monter dans un véhicule à destination d’Ilorin. Après l’incident, le contrôleur du centre correctionnel ainsi que le conseiller à la sécurité de l’État, Jerry Omodara, ont visité l’établissement pour une évaluation sur place.

« Les détenus seront traduits en justice « 

Confirmant également l’attaque, le ministre de l’Intérieur, Ogbeni Rauf Aregbesola, a déclaré avoir été informé par le contrôleur général du Service correctionnel du Nigeria (NCoS), Haliru Nababa, de la malheureuse attaque du centre de détention de moyenne sécurité de Kabba, dans l’État de Kogi, par des hommes armés non encore identifiés.

À lire aussi :   Le choléra frappe durement le Nigeria

Aregbesola, dans une déclaration de son conseiller médiatique a déclaré : « L’établissement pénitentiaire de Kabba comptait 294 détenus au moment de l’attaque, dont beaucoup se sont échappés après que les hommes armés ont utilisé des explosifs pour détruire trois côtés de la clôture d’enceinte. Il reste cependant 28 détenus qui ne se sont pas échappés. Certains sont également rentrés volontairement dans l’établissement à la date de ce matin ».

M. Aregbesola a assuré que les forces de sécurité trouveront les assaillants et les traduiront en justice. Selon lui, rien ne sera négligé pour ramener les détenus au bercail. Il a ajouté que le ministère avait également informé Interpol de leurs coordonnées, au cas où l’un d’entre eux tenterait de fuir hors du pays.

À lire aussi :   Nigeria : 115 élèves Kidnappés  

« Nous demandons instamment à la population, en particulier aux communautés voisines de l’établissement pénitentiaire, d’être vigilante et de signaler toute personne ou activité étrange ou suspecte à l’organisme d’application de la loi le plus proche (…) Pour les détenus en fuite, s’échapper d’une garde légale est une infraction pénale grave. Les forces de l’ordre et les citoyens sont légalement habilités à utiliser tous les moyens nécessaires pour vous arrêter et vous traduire en justice  » a communiqué le ministre de l’Intérieur.

 

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire