En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Découvrez nos offres pour annonceurs - Publicité 4 Publicité 4 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Visitez 3Vision Group - Publicité 3 Publicité 3

Mort de Kelvin Kiptum : Les hommages affluent pour la star kenyane du marathon



Le monde de l’athlétisme pleure la perte tragique de la star kenyane du marathon Kelvin Kiptum, décédée dans un accident de la route dimanche soir dans sa région natale de la vallée du Rift. Kiptum, détenteur du record du monde du marathon, n’avait que 24 ans au moment de sa disparition prématurée.

Selon le commandant de la police du comté d’Elgeyo Marakwet, Peter Mulinge, l’accident s’est produit vers 20h00 GMT alors que Kiptum roulait en direction d’Eldoret, accompagné de son entraîneur Gervais Hakizimana et d’un autre passager, qui a été transporté à l’hôpital.

Un hommage émouvant du Président Kényan

L’ascension fulgurante de Kiptum sur le circuit du marathon a attiré l’attention du monde entier, avec son record du monde à Chicago en octobre dernier, avec un temps étonnant de 2 heures, 00 minute et 35 secondes. Il avait déjà triomphé lors des marathons de Valence en 2022 et de Londres en 2023.

kelvin kiptum photo sipa dave shopland 1707694290

Lire aussi : Marathon : le Kényan Kelvin Kiptum signe le deuxième chrono de l’histoire

Dans un message émouvant publié sur les réseaux sociaux, le président kényan William Ruto a salué la mémoire de Kelvin Kiptum en le qualifiant de « sportif extraordinaire qui a laissé une trace extraordinaire » dans le monde du sport. Il a souligné le rôle prépondérant de Kiptum dans l’athlétisme mondial, affirmant que « Kiptum était notre avenir ».

La Fédération internationale d’athlétisme et son président Sebastian Coe ont exprimé leur profonde tristesse face à cette perte. Ils ont évoqué le talent prometteur de Kelvin Kiptum et l’héritage durable qu’il a laissé dans le sport.

Les Circonstances de l’Accident de Kelvin Kiptum

Le chef de police du district d’Elgeyo Marakwet, Peter Mulinge, a confirmé le tragique accident survenu vers 23 heures, où Kiptum, au volant de sa voiture et accompagné de deux passagers, a perdu le contrôle du véhicule, entraînant la perte de vie de Kiptum et de son entraîneur sur le coup.

Lire aussi : Les 10 marathons les plus rapides de l’histoire : les exploits incroyables des coureurs de fond

Kelvin Kiptum a trouvé la mort non loin de son village natal de Chepkorio, dans la vallée du Rift, berceau de la course de fond kényane. Son ascension fulgurante a été guidée par son entraîneur rwandais, Gervais Hakizimana, rencontré lors de ses séances d’entraînement au Kenya.

1200x675 cmsv2 6e125f95 5e5a 5e5e 8135 1c57bf938ea0 8233868

Le jeune prodige avait ébloui le monde en établissant un nouveau record mondial du marathon à Chicago l’année dernière, devenant le premier à franchir la barre des deux heures et une minute. Sa disparition laisse un vide immense dans le monde de l’athlétisme, alors qu’il se préparait à représenter son pays aux Jeux olympiques de Paris, portant avec lui les espoirs et les rêves d’une nation.

Un athlète parti trop tôt

Alors que la nouvelle se répercute dans la communauté de l’athlétisme, le président du Comité national olympique du Kenya, Paul Tergat, et le double champion olympique kenyan, David Rudisha, déplorent le départ prématuré d’un talent prometteur à quelques jours des Jeux olympiques.

Lire aussi  : Les 10 marathons les plus rapides de l’histoire : les exploits incroyables des coureurs de fond

Kenya le recordman du monde du marathon Kelvin Kiptum est mort 768x513 1

Le parcours de Kelvin Kiptum, depuis ses débuts modestes en tant qu’éleveur de chèvres près de son village natal de Chepkorio jusqu’à la réalisation de records mondiaux, témoigne de sa détermination et de sa résilience. Entraîné par le Rwandais Gervais Hakizimana, Kiptum a suivi une trajectoire similaire à celle de son entraîneur, et ils ont forgé un partenariat qui l’a propulsé vers l’excellence.

La perte tragique de cet athlète fait écho aux décès prématurés d’autres icônes du marathon kenyan, notamment Samuel Wanjiru en 2011 et Agnes Tirop en 2021. Alors que le monde de l’athlétisme pleure sa disparition, l’esprit indomptable et les exploits extraordinaires de Kiptum resteront à jamais gravés dans les mémoires.

doingbuzz DIRECT
Mots-clés associés à l'article :

Cet article est réservé aux abonnés. Déjà abonné ?

Enquêtes, interviews, analyses…

Abonnez-vous et accédez à tous nos articles en illimité !