Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Mondial 2018: Un joueur du Nigeria et sa famille menacés de mort
29/06/2018 à 09h29 par La redaction

Mondial 2018: Un joueur du Nigeria et sa famille menacés de mort

Mondial 2018: Un joueur du Nigeria et sa famille menacés de mort

Ighalo, qui soutient que ces ratés n’étaient pas intentionnels avait remplacé Kelechi Ihanacho dans la deuxième mi-temps du match entre le Nigeria et l’Argentine. Le joueur a échoué à mettre au fond des filets une passe offerte par Ahmed Musa. Ce qui lui a valu la colère des fans.

Mondial 2018: Un joueur du Nigeria et sa famille menacés de mort

Les supporters nigérians étaient persuadés que si Ighalo avait marqué ce but, les Super Eagles auraient pu se qualifier pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde.

Réagissant à travers ses comptes de médias sociaux, Ighalo, qui était un acteur dans la qualification du Nigeria pour la Coupe du Monde, a déclaré qu’il regrettait de ne pas avoir marqué ce but crucial.

C’est une super expérience de jouer à la Coupe du monde et j’ai apprécié chaque moment, mais parfois les choses ne marchent pas comme l’on veut.

Mais la vie doit continuer, je suis reconnaissant à Dieu que je n’ai subi aucune blessure.

, a-t-il dit.

Mondial 2018: Un joueur du Nigeria et sa famille menacés de mort

Après le match qui a généré beaucoup de mauvais commentaires des fans, Odion Ighalo qui évolue au Changchun Yatai F.C. de la Chine, a présenté ses excuses aux Nigérians et a assumé la responsabilité personnelle de la faute.

 

Crédit photo: Ghmediahut

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 496 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

Ighalo, qui soutient que ces ratés n’étaient pas intentionnels avait remplacé Kelechi Ihanacho dans la deuxième mi-temps du match entre le Nigeria et l’Argentine. Le joueur a échoué à mettre au fond des filets une passe offerte par Ahmed Musa. Ce qui lui a valu la colère des fans.

Mondial 2018: Un joueur du Nigeria et sa famille menacés de mort

Les supporters nigérians étaient persuadés que si Ighalo avait marqué ce but, les Super Eagles auraient pu se qualifier pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde.

Réagissant à travers ses comptes de médias sociaux, Ighalo, qui était un acteur dans la qualification du Nigeria pour la Coupe du Monde, a déclaré qu’il regrettait de ne pas avoir marqué ce but crucial.

C’est une super expérience de jouer à la Coupe du monde et j’ai apprécié chaque moment, mais parfois les choses ne marchent pas comme l’on veut.

Mais la vie doit continuer, je suis reconnaissant à Dieu que je n’ai subi aucune blessure.

, a-t-il dit.

Mondial 2018: Un joueur du Nigeria et sa famille menacés de mort

Après le match qui a généré beaucoup de mauvais commentaires des fans, Odion Ighalo qui évolue au Changchun Yatai F.C. de la Chine, a présenté ses excuses aux Nigérians et a assumé la responsabilité personnelle de la faute.

 

Crédit photo: Ghmediahut

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 496 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire