Mercenaires ivoiriens au Mali/ Assimi Goïta prend une décision radicale contre la MINUSMA


Video player

Le Mali attache une grande importance au cas des mercenaires ivoiriens arrêtés à l’aéroport de Bamako. Aujourd’hui, le colonel Asimi Goita et son état-major ont pris une décision sérieuse concernant le contingent de la MINUSMA. La décision a été informée par le ministre malien des Affaires étrangères auprès des Casques bleus.

« Toutes les rotations des contingents militaires et policiers de la MINUSMA, y compris celles prévues ou annoncées », ont été immédiatement suspendues. C’est la décision du gouvernement du colonel Asimi Goita aujourd’hui. Les tensions entre la mission et les autorités sont montées d’un cran suite à l’arrestation de 49 militaires ivoiriens éligibles au statut de mercenaire au Mali.

A travers une note du ministère malien des Affaires étrangères, le colonel Asimi Goita a voulu avoir une vision claire de la rotation des casques bleus de la MINUSMA. De ce fait, le départ et l’arrivée des Casques bleus sur le territoire malien ont été gelés dès jeudi. Cette décision restera en vigueur jusqu’à ce que les casques bleus qui ne savent pas ce que font les Ivoiriens trouvent clairement les Maliens.

Le colonel Asimi Goita a demandé une « réunion de coordination » avec les responsables de la MINUSMA. Les autorités maliennes ont affirmé qu’au cours de la réunion en cours, elles « détermineront le meilleur plan » pour « faciliter la coordination et le suivi de la rotation du contingent onusien ». Le Mali s’est toutefois engagé à agir afin de « travailler dur » pour ramener les choses à la normale.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire