Maroc, Mohammed VI s’agrippe à son Sahara et contrefous l’Algérie


Video player

Samedi soir, lorsque le roi Mohammed VI s’est adressé au pays à l’occasion du 46e anniversaire de la Parade verte, il a insisté sur le fait que “pour le Maroc, il n’y a pas besoin de négociation dans le désert du Sahara”.

Sur la question des tensions avec l’Algérie, le roi préfère ignorer ses voisins. Les gens attendent avec impatience son discours du samedi 6 novembre, notamment parce que l’Algérie a porté de graves accusations contre le Maroc, mais Mohammed VI se concentre sur son Sahara.

Bien que son armée ait été accusée d’être le cerveau de la mort de trois chauffeurs de camion algériens, le monarque n’a pas soulevé cette question.Malgré cela, elle a empoisonné les relations du royaume avec l’Algérie voisine dans la mesure où les Nations Unies étaient impliquées.Une enquête a été initié et a appelé les deux pays à faire preuve de retenue et de dialogue.

Dans son discours, le roi a d’abord souligné que « notre cause nationale s’inscrit désormais dans une dynamique positive imparable.

En fait, le caractère marocain du désert du Sahara est une vérité éternelle ; par conséquent, il ne sera pas contesté en premier lieu, parce que nous La légitimité de la Voie Sainte a été vérifiée par les chroniques historiques, et ensuite parce que c’est le désir profond et ardent du peuple sahraoui, et enfin parce que « une large reconnaissance internationale le confirme ».

« Avec l’aide et la bénédiction de Dieu, nous avons fait des progrès dans les actions entreprises pour défendre notre désert du Sahara ces derniers mois, dans le calme et la sérénité.

À cet égard, nous devons rendre hommage à nos Forces armées royales, qui Le 13 novembre 2020 , la libre circulation des personnes et des biens a été rétablie au poste frontière de Ghergelat, reliant les deux pays frères que sont le Maroc et la Mauritanie.

Cette opération de paix déterminée a mis fin au signal du Maroc à la communauté internationale, Prendre de graves provocations et agressions pour la sécurité et la stabilité dans la région “, a poursuivi le roi du Maroc.

 

Selon le souverain, “De cette manière constructive, nous sommes reconnaissants pour la croissance et l’expansion du soutien concret dont notre juste cause bénéficie.

À cet égard, les États-Unis d’Amérique reconnaissent l’ordre de décision de souveraineté du Maroc sur l’ensemble de son désert du Sahara.

Nous sont fiers. Il s’agit d’une déduction naturelle que les gouvernements américains successifs ont continuellement soutenu et un exemple de leur contribution constructive au processus de résolution de la question du Sahara. Cette direction confirme l’irréversibilité du processus politique en cours : il est attaché à la souveraineté du Maroc Formuler une solution finale basée sur l’initiative autonome”. “Par ailleurs, plus de 24 pays ont décidé d’ouvrir des consulats à Laâyoune ou à Dakhla, ce qui confirme le large soutien à la position du Maroc, notamment dans l’environnement arabo-africain de notre pays.

Pour ceux qui prétendent reconnaître les caractéristiques marocaines du Sahara, ce est sans doute la meilleure réponse juridique et diplomatique pour ceux qui n’ont pas une visibilité franche et spécifique sur le territoire. Aujourd’hui, nous avons tout lieu d’attendre de nos partenaires qu’ils formulent des positions plus audacieuses et plus claires sur l’intégrité territoriale du royaume. contribuera à renforcer le processus politique en cours et à soutenir les efforts pour parvenir à une solution définitive et viable », a déclaré le roi. Mohammed VI a affirmé :

“Pour le Maroc, son désert du Sahara n’est pas négociable. Aujourd’hui comme par le passé, les caractéristiques marocaines du Sahara n’apparaîtront jamais à l’ordre du jour d’aucune négociation. En fait, si nous négocions, c’est surtout pour régler pacifiquement ce conflit régional d’origine humaine. Sur cette base, nous réaffirmons l’attachement du Maroc au processus politique mené par les Nations Unies.

Nous réaffirmons également notre engagement à rechercher une solution pacifique, à maintenir le cessez-le-feu et à donner à la MINURSO des pouvoirs stricts. Rechercher la coordination et la coopération avec la MINURSO dans le champ d’application.”.

« À cet égard, nous exprimons une fois de plus au Secrétaire général des Nations Unies, Son Excellence M. Antonio Guterres et son Envoyé personnel, notre plein soutien pour ses efforts visant à relancer le processus politique dans les plus brefs délais.

À cet égard, nous insistons sur le respect du Conseil de sécurité depuis 2007. Les paramètres déterminés par les résolutions précédentes ont été inclus dans la conférence tenue à Genève sous les auspices des Nations Unies…

Les développements positifs au Sahara ont également renforcé le moteur du développement durable de nos provinces du sud », a poursuivi Mohammed VI.

 

« En effet, ceux-ci connaissent une prospérité généralisée, comme en témoignent le développement des infrastructures et la réalisation de projets économiques et sociaux. Grâce à ces projets, la région du Sahara est désormais devenue un espace ouvert aux opportunités de développement et une plate-forme propice à la investissements étrangers.

Dieu merci, nous avons des partenaires internationaux sincères dans la région, qui investissent dans le secteur privé du pays de manière claire et transparente, contribuant ainsi au bien-être de la population. À cet égard, nous tenons à exprimer notre engagement à l’accord et Le partenariat est lié au Maroc et nos provinces du sud forment une partie indissociable du territoire national du pays et la considération des groupes », les a salués le roi du Maroc.

Cependant, le roi est ferme : « En revanche, pour ceux qui affichent des positions vagues ou contradictoires, nous déclarons que le Maroc ne les contactera d’aucune manière économique ou commerciale, à l’exclusion du Sahara marocain.

provinces et Les conseils régionaux élus de manière démocratique, libre et responsable sont les véritables représentants légaux des habitants.Nous espérons que ces comités deviendront le moteur de la mise en œuvre d’une régionalisation de haut niveau, car leur mission est d’apporter un réel développement perspectives et promouvoir une réelle participation politique ».

“Pierre angulaire de l’unité nationale du royaume, la question du Sahara est la cause de l’union de tous les Marocains. Par conséquent, chacun doit être mobilisé et vigilant selon son statut et son statut pour défendre l’unité nationale et l’intégrité territoriale, et consolider les affaires politiques de notre sud Des réalisations dans le passé… et en termes de développement.

C’est le meilleur serment de fidélité au serment éternel de la Marche Verte, parfait souvenir de ses artisans, notre respecté père, feu le Roi Hassan II, que Dieu le bénisse L’âme du pays, et le brave pays martyr.
C’est aussi l’occasion pour nous d’exprimer notre désir le plus sincère d’unité et de stabilité, de progrès et de prospérité aux peuples des cinq nations du Maghreb”, a demandé le souverain. « Au total, nous exprimons notre chaleureux respect aux Forces Armées Royales, à la Gendarmerie Royale, au Ministère de la Sécurité Nationale, des Forces Auxiliaires, de l’Administration Territoriale et de la Défense Civile, et exprimons notre mobilisation de toutes les composantes. l’unité, maintenir la sécurité nationale et la stabilité », a déclaré Mohammed VI, ignorant les conflits qui minent les relations entre le Maroc et l’Algérie.

Alger a accusé l’armée marocaine de la mort des trois chauffeurs de camion algériens et a promis que “leurs meurtres ne resteront pas impunis”.

Quel est ton avis sur le site ?

View Results

loading - Maroc, Mohammed VI s'agrippe à son Sahara et contrefous l’Algérie Loading ...
--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire