En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Découvrez nos offres pour annonceurs - Publicité 4 Publicité 4 En savoir plus - Publicité 2 Publicité 2 Visitez 3Vision Group - Publicité 3 Publicité 3 banner Publicité 3
Sports A la Une

Marc Brys : Samuel Eto’o a enfin brisé le silence !



Moins en vue depuis l’éclatement de la crise autour du nouveau sélectionneur, et encore plus depuis les obsèques de son père, Samuel Eto’o, président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), est enfin sorti de son silence.

 

Il ne s’était pas exprimé publiquement depuis la nomination de Marc Brys sur le banc des Lions Indomptables, qu’il avait vécue comme un affront au motif qu’il n’avait pas été consulté au préalable par son ministère de tutelle. En effet, l’icône camerounaise Samuel Eto’o, qui doit également gérer des problèmes liés à des soupçons de matches truqués dans le championnat local, n’a réagi que par des communiqués virulents dans son bras de fer avec l’exécutif. Depuis quelques jours, c’est son secrétaire général Blaise Djounang qui est en première ligne dans l’imbroglio autour de la liste des Lions indomptables, même si l’homme qui tire les ficelles reste l’ancien numéro 9 du Barça et de l’Inter.

 

Samuel Eto’o réagit enfin à la crise

Marc Brys : Samuel Eto'O A Enfin Brisé Le Silence !

Alors que le « retour à la sérénité » semble acquis, la liste de Marc Brys pour les matchs contre le Cap-Vert et l’Angola aux troisième et quatrième tours des éliminatoires de la Coupe du monde 2026 ayant été validée sans changement, Samuel Eto’o est finalement sorti de son silence pour les soins de Philippe Doucet. Lors d’un entretien téléphonique avec le journaliste français, l’ancienne star a en effet botté en touche. « Maintenant, il faut regarder le Cameroun et se mettre au travail, parce qu’on a déjà perdu beaucoup de temps », a-t-il déclaré, selon notre confrère, se concentrant sur les prochaines échéances de l’équipe nationale. L’histoire s’arrête-t-elle là ?

Décryptant la situation sur le plateau de Canal+, Philippe Doucet estime que le nœud du problème est le poste stratégique de coordinateur général des sélections nationales, confié à son ancien secrétaire général, Benjamin Banlock, avec lequel il est en froid. « Nous ne savons toujours pas lequel (des adjoints) accompagnera Marc Brys. Il y a un enjeu parce que les adjoints ne sont pas les mêmes et puis il y a un autre enjeu, c’est que l’ancien secrétaire général de Samuel Eto’o, avec qui il est en froid, a été nommé coordinateur. C’est lui qui a l’argent et qui gère l’équipe nationale. C’est un casus belli », a analysé le consultant.

LIRE AUSSITrophées UNFP 2024 : Tabitha Chawinga serait élue meilleure joueuse de la saison !

Rejoignez DOINGBUZZ PREMIUM

Découvrez un monde de contenus exclusifs et d'opportunités.

Accédez Maintenant

Lancez-vous dans une nouvelle aventure avec DoingBuzz

Découvrez une multitude d'offres d'emploi et de bourses d'études adaptées à votre parcours.

doingbuzz DIRECT
Mots-clés associés à l'article :

Newsletter

Abonnez-vous et accédez à tous nos articles en premier !